mercredi 18 novembre

EP : Dynah, une pop spontanée et électronique

    Dynah,nouvelle signature du label Finalistes (Maud Lübeck, Ravages…), a été accompagné cette année par la SACEM dans le cadre du dispositif French VIP.  Elle sort son premier EP tout simplement intitulé ce  vendredi 20 novembre .  Venue des contrées acoustiques, jazz soul folk, la chanteuse entame une nouvelle épopée musicale, cette fois en français et portée par une électro pop parfois minimaliste, telle une rencontre entre Clara Luciani et James Blake.    ... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 19:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 18 novembre

Poison Florilegium; Annalena McAfee : un thriller sulfureux sur les dérives de l'art

 "Elle ne voulait penser à rien d’autre qu’à son œuvre, ne voulait pas être ailleurs qu’ici – à l’exaltante croisée de la création et de la sensualité." Lors d'un trajet de métro dans Londres pour rejoindre son atelier de peinture, Eve  profite de cette déambulation pour se  remémorer  sa vie tumultueuse en tant qu’étudiante en art.   C'est vers la fin des années 1970,  que cette  jeune peintre talentueuse, débarque à New York avec la ferme intention de casser la barraque et... [Lire la suite]
Posté par chocoladdict69 à 16:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 18 novembre

Le cinéma Policier français : 100 films incontournables décryptés par Jean Ollé-Laprune

   Le beau livre de Jean Ollé-Laprune Le cinéma policier français  s'évertue à faire une sorte de cartographie subjective  du cinéma policier français depuis plus d'un siècle. D"'histoire d'un crime " de Ferdinand Zecca (1901) aux "Misérables d"e Ladj Ly (2019),  en passant par des incontournables du genre comme  Le Corbeau (1943),  Les Tontons flingueurs (1963), La Piscine (1969) Tchao pantin(1983) ou le Prophète de Jacques Audiard (2009, Jean Ollé-Laprune  marche sur les... [Lire la suite]
mercredi 18 novembre

Monsieur Hire- Quand Patrice Leconte adapte Simenon et en fait une oeuvre bouleversante

Après plusieurs grands succès populaires, Patrice Leconte décide,  en 1987 de porter à l’écran un film personnel, mélange de tristesse et d’ironie  : le formidable  Tandem ( voir notre chronique du film ). Dans sa lancée, il récidive avec Monsieur Hire (1989), une œuvre à la fois sociale, poétique, psychologique et policière tout aussi personnelle et encore plus sombre . Le film sort en mai 1989, dans la foulée de sa présentation en sélection officielle au Festival de Cannes.  Adapté du roman de Georges... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 18 novembre

Milos Forman, les oeuvres de jeunesse suite et fin : “L’as de pique” et “Les amours d’une blonde”

 “L’as de pique” et “Les amours d’une blonde” sont deux films tournés juste avant “Au feu les Pompiers”,  et sont incontestablement les deux films qui ont fait connaitre Milos Forman dans son pays. Des films très loin de ce que l’on avait l’habitude de voir en Tchécoslovaquie dans les années soixante. Pour une fois sur l’écran, les jeunes Tchèques se reconnaissent. Ils voient des garçons et des filles de leur âge qui se posent les mêmes questions qu’eux, loin très loin des héros socialistes exemplaires, mais... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,