Pepin-Keupon-Ok-Exe-1-322x495

 "Quand Bruno avait vu la pochette pour a première fois, il avait halluciné. Une parfaite synthèse,  tant de l'époque que de sa propre vie.  Une photo solarisée d'une DS fatiguée garée devant le grillage du probable terrain vague d'une improbable banlieue."
On a déja parlé de cette  excellente  collection du Castor Astral, A Day In The Life, Clin d’œil à la chanson des Beat- les extraite de l’album Sgt. Pep- per’s Lonely Hearts Club Band , livres consacrés au rock et focalisés sur une journée charnière de chaque aventure .

Une collection qui vient de fêter son premier anniversaire et qui compte déjà 10 titres à ce jour ! 

La dernière mouture de cette collection, c'est Requiem pour un keupon de Rémi Pépin  plongée douce amere dans la première vague punk en France, à la toute fin des années 1970 pour voir se défiler devant nos yeux toute une  saga du rock alternatif à la française.

C'est à  l'occasion d'un concert des Clash au Bataclan en 1977 que Bruno le héros du livre de Rémi Pépin découvre un univers et une contre-culture dans laquelle il s'engouffre corps et âme.
Cette contre-culture vivante et radicale basée sur un rock violent et en rupture avec le modèle dominant va faire le bonheur de tout un courant, dont l'acmé  et le chant du cygne doit être fixé à l'automne 89 avec le  dernier concert des Bérurier Noir, à Olympia qui virent tous les sièges voler en éclats.
L’effondrement du bloc communiste et le triomphe de l’ultralibéralisme marqueront la fin du mouvement qui rend forcément nostalgique ceux qui l'auront cotoyé de près.

C'est donc à une épopée drôle et tragique que nous convie Rémi Pépin dans ce récit.

Une épopée ponctuée de bruit et de fureur, d’espoirs et d’échecs, de loyauté et de règlements de compte en tous genres.