Le film "Poumons verts et tapis rouge de  Luc MARESCOT " doit sortir en salles  le 20 janvier 2021 distribué par Destiny Films.

On vous raconte pour quelles raisons  on a trouvé ce docu-fiction particulièrement intéressant et par son propos et par son traitement : 

AFFICHE_POUMON-VERT-ET-TAPIS-ROUGE_PART_VDEF

  
Constatant avec tristesse que tous les documentaires qu’il a réalisé sur la destruction de la forêt tropicale par l’homme n’ont eu aucune  d’influence sur le comportements de ses contemporains, Luc Marescot, formidable réalisateur-voyageur,  décide d’écrire un scénario de fiction autour de la déforestation qui sévit dans le monde entier.
POUMON VERT ET TAPIS ROUGE_05_LUC MARESCOT BUNGALOW
Un bon thriller écologique , haletant, avec son bon héros blessé, vivant sur la canopée tropicale, combattant de terribles méchant cupides.
Un héros positif qui pourrait être interprété par Léonardo di Caprio. C'est vrai, quoi, la star interplanétaire a bien été à l’origine du financement et du succès de “Blood Diamond” le thriller géopolitique qui fit baisser de dix pour cent l’exploitation illégale des diamants en Afrique.
POUMON VERT ET TAPIS ROUGE_01
Mais si  Luc Marescot est un réalisateur reconnu pour ses documentaires, il est un parfait débutant dans la réalisation de films de fiction.
Et le chemin est long pour accéder à la cour des “grands” stars, paillettes et tapis rouges.
Ecrire un scénario, faire lire son scénario, dessiner un story-board, frapper à des portes, intéresser des intermédiaires pour peut-être intéresser un producteur, bref frayer dans un monde loin, très loin, de ses chères forêts.
POUMON VERT ET TAPIS ROUGE_07_JULIETTE BINOCHE
Très bon réalisateur de documentaire, Marescot met tout son talent pour nous raconter son parcours du combattant.
Et il sait bien s’entourer, le bougre, car au gré de son histoire, il va retrouver, pour le grand plaisir du spectateur ravi de voir défiler cette belle brochette.
Jugez en plutot par vous même :  Francis Hallé, le grand botaniste qui va inspirer son héros, Mundiya Kepanga et chef Raoni, ses témoins, Nicolas Hulot comme un grand frère, Antoine de Maximi et Edouard Baer “experts amicaux” en  cinéma français, Zep et Loïc Fontime pour le story board, Jacques Perrin et Thierrry Frémaux avec des carnets d’adresses gros comme ça et même Robert Redford  et Juliette Binoche comme guest passent derrière la caméra de Marescot  . 

POUMON VERT ET TAPIS ROUGE_10_FORET_© MARC DOZIER

POUMON VERT ET TAPIS ROUGE_09_FORET_© MARC DOZIER
Avec un book pareil ce serait bien le diable si il n’arrivait pas à approcher ce cher Léonardo, non?.
  La pré-production d’un film comme si vous y étiez, un projet, un scénario et recherche d’aides de toutes sortes, Luc Marescot s’aperçoit que le monde du Cinéma est peut-être moins accueillant que la forêt tropicale.
Didactique, mais aussi haletant “ Poumon vert, tapis rouge” devient “ le cinéma engagé “ pour les nuls et pour le vrai plaisir du spectateur.