9782702168981-001-T

«  Au réveil il a trouvé un mail de Guy qui confirme leur rendez-vous de demain. Cette fois il va essayer de ne lui poser aucune question pour sortir de ce rôle d’élève qui les empêche surement de devenir amis. Même s’il ne voit pas en quoi Guy pourrait avoir besoin d’un ami de son âge. C’est lui qui lui a appris tout ce qu’il sait sur le terrorisme. Aussi lui qui lui a montré l’influence, la propagande, qui veut quoi et pourquoi. Aussi lui qui l’a aidé à comprendre comment des post-ados français ont pu se retrouver à décapiter des gens à l’autre bout du monde. L’effet de groupe où tout peut arriver parce que briser des tabous libère et que s’en affranchir à plusieurs est grisant, et plus encore quand ce tabou est la mort. »

Chris est issu d’une famille parisienne intellectuelle, un père ingénieur à la NASA, une mère géographe au CNRS et deux sœurs grand-reporters.

Chris, à près de trente ans, a du mal à trouver sa voie. Pianiste virtuose mais compositeur dilettante, il voit par hasard la vidéo de l’exécution du journaliste James Foley revendiqué par l’Etat islamique.

Traumatisé depuis ce jour, il devient membre de « la Katiba des Narvalos », une cyber-organisation bénévole qui surveille, traque, signale ou infiltre les profils islamiques radicalisés sur les réseaux sociaux.

Chris est un citoyen de son temps, il veut donner un sens à sa vie. Mais intégrer le bataillon des fous, comme ils se nomment, n’est pas sans danger pour un jeune homme fragile.

https://www.francetvinfo.fr/pictures/7CEogGRa5aSgBDDoDBHyVvy9LTk/1500x843/2020/08/13/phpja3bQE.jpg

«  La grâce des ténèbres »  est un roman contemporain fort.

Très documentée, Ann Scott, dont on avait déjà aimé le précédent roman, Cortex sur Hollywood affronte notre époque et grâce à un travail de recherche impressionnant, la romancière plonge dans les arcanes de la sécurité nationale.

En quatre années, les renseignements collectés par la Katiba ont permis d’aider les services à procéder à une douzaine d’arrestations, des dizaines d’identifications qui ont donné lieu à des assignations à résidences et/ou à des fichages, et d’éviter six attaques terroristes sur notre territoire.

L’ écriture fluide et rock d’Ann Scott rend hommage à ses sentinelles de l’ombre, et  dresse le  portrait d’une tendre fratrie d’aujourd’hui.

 La Grâce et les ­Ténèbres. Ann Scott. Calmann-Lévy. 318 pages, 19,50 euros (en librairie depuis  le 19 août).