CARAVAGE_ET_MOI_OUTPLAY_FILMS_FEST_LESS_AFFICHE_WEB

 Jim est un country boy qui quitte la campagne pour la grande ville. Il est sûr que sa vie est à Londres, il croit en sa bonne étoile, il est beau comme un Christ dans un tableau de la Renaissance et surtout il n’a pas que le cœur gros ça.

Comme dans tout conte d’apprentissage, le jeune Jim va se faire voler tout son argent dès sa première nuit dans Soho, mais évidemment il va faire une belle rencontre, quatre “escorts”, quel vilain mot... disons plutôt quatre esthètes érudits qui vendent leurs corps mais aussi des conversations cultivées post-coïtales.
Les jeunes hommes séduits par le corps et la candeur de Jim vont l’initier à la vie nocturne, esthétique et culturelle du “so, so british London Arty”.

CARAVAGE_ET_MOI_OUTPLAY_FILMS_WEB_5

 Caravage ne peignait-il pas des canailles, des prostituées, des indésirables qu’il transformait en Saint dans ses tableaux. Mais Jim l’hypersensible se découvre un talon d’Achille, il souffre du syndrome de Stendhal.
Jim au Pays des Merveilles, découvre la vie, la sensualité et peut-être l’amour. “Caravage et moi” est un précipité de la culture gay très fin de siècle, le XX ème tout de même.

CARAVAGE_ET_MOI_OUTPLAY_FILMS_WEB_3

Un poème  cru et maniéré mais terriblement séduisant, avec pour invités,Fassbinder, Pasolini, Bacon, Pierre et Gilles, Joe Dallesandro, mais aussi de  glorieux ainés, Oscar Wilde et son portrait célèbre et puis surtout Le Caravage dans toute sa sulfureuse puissance érotique
Beau, vif, tendre et drôle  un film pour les durs à Queer.

"Caravage et moi " fait partie de la sélection du festival Chéries Chéris dont la 26re édition a été reportée au 1er trimestre 2021. 

Une sortie en salles est normalement prévue aussi au cours du premier semestre 2006 distribué par Outplay films.