9782264077790ORI

 

"Le regard de Leena se focalisa sur le point où la rive opposée devenait ciel. C'était là, derrière l'horizon, que tous semblaient aspirer à se rendre. Mais qui savait rester tranquillement à sa place comprenait que les changements des temps nouveaux étaient advenus ici aussi, et qu'ils dureraient. Que d'année en année les branches des bouleaux riverains se rendaient toujours plus près de l'eau, que le pas des hommes raccourcissait, les voix familières s'assourdissaient et laissaient place à d'autres. Que les cours des fermes autrefois si bien entretenues se couvraient de mauvaises herbes et les lupins colonisaient le bas-côté des routes. ."

On connaissait bien la littérature finlandaise du regretté  Arto Paasilinna  ou  de la romancière Sofi Oksanen dont Purge résonne encore dans nos têtes

 Il va falloir désormais compter avec celle d'’Aki Ollikainen découvert en 2016 avec son  précédent ouvrage, La Faim blanche (Héloïse d’Ormesson, 2016) et  dont le nouveau et court roman Pastorale saura déconcerter et charmer en même temps tous ceux qui oseront s'y braver.

 Pastorale est  une chronique familiale dont les protagonistes représentent trois générations, au sein d'une  communauté isolée, vouée à disparaître mais aussi et surtout une ode à la campagne finlandaise. dans laquelle Dame Nature  dicte ses règles  sait se montrer sans compassion pour les pauvres humains qui pensent pouvoir la contrôler

 "Reino songea à la jeunesse en général, puis à la sienne. Il se souvenait comme le temps décrivait autrefois des cycles, en fonction des saisons. C’était ça la vie pendant son enfance à la campagne. Mais ensuite les saisons avaient perdu leur signification. Le temps était devenu chronologique, des chiffres sur un calendrier mural. Il n’y avait plus rien à faire, même si tu connaissais tous les signes de la nature, les tempêtes qui levaient, les présages du plus beau juillet sans nuages. »

 Ce court récit, qui s'ouvre sur la rencontre marquante d'un homme et d'un loup qui se jaugent marque d'entrée l'univers de cette histoire entre chronique familiale qui raconte trois générations et cette dictinction entre deux mondes bien différentes, celui des hommes et celui de la nature . 

 Difficile de définir « Pastorale »,sorte d'OLNI dans laquelle  la réalité rencontre l’imaginaire. et où les animaux comme les corbeaux et les brochets géants  ont la parole. 

"Le loup s'arrêta, considérant le gisant à terre. Le paysage tremblait sur les rétines d'Esko. Finalement, tout se fit net et Esko croisa le regard du loup. Il ne s'y trouvait nulle pitié, nulle haine. De mépris, Esko n'en distingua pas davantage. L'animal observait juste avec étonnement la créature qui croyait posséder une âme immortelle."

" Pastorale" c'est du nature writing, mais force est de constater que l'école finlandaise ne ressemble pas vraiment aux américains. 

 

La nature en Finlande - voicilaFINLANDE

 « Pastorale », c’est les mots , l’imagination de son auteur de son auteur Aki Ollikainen, des mots poétiques.

« Pastorale » allie  mythe, conte, et réalité, et nous fait naviguer entre pensées mélancoliques, paroles naturalistes et symphonie harmonieuse ... 

 Une expérience  littéraire assez mystique qui nous fait  découvrir une nature envoûtante et une lecture-expérience qu'il faut accepter de tenter , pour qui aime les paris ambitieux et bien singuliers .

  Pastorale » (Pastoraali), d’Aki Ollikainen, traduit du finlandais par Claire Saint-Germain, Editions 10/ 18

Date de parution : 07/01/2021