jeudi 14 janvier

LA 33e ÉDITION DU FESTIVAL PREMIERS PLANS D’ANGERS s'adapte aux contraintes sanitaires

    Les festivals de cinéma continuent d'explorer des formes inédites en 2021, comme cela avait été le cas en 2020, vu la situation sanitaire actuelle. Ainsi, si la  33e ÉDITION DU FESTIVAL PREMIERS PLANS D’ANGERS du 25 au 31 janvier 2021 aura bien lieu, le contexte sanitaire ne permet pas d’accueillir les spectateurs des précédentes éditions dans la convivialité qui fait l’identité et le succès de la manifestation. Du 25 au 31 janvier le Festival Premiers Plans avait prévu de se dérouler sur trois salles... [Lire la suite]

jeudi 14 janvier

Festival international du film fantastique de Gérardmer : on connait la programmation complète !

  Ce jeudi  14 janvier, on a appris que deux nouveaux films  rejoignaient la sélection officielle de la 28e édition du Festival international du film fantastique de Gérardmer, édition exceptionnelle en ligne qu'on a récemment présenté  Pour cette édition, c’est le réalisateur, scénariste et compositeur français Bertrand Bonello, cinéaste de Saint Laurent,  L’Apollonide ou Nocturama, qui sera le président du Jury des longs métrages.  AYA ET LA SORCIÈRE, la très attendue... [Lire la suite]
jeudi 14 janvier

L'ami: Tiffany Tavernier sonde les tréfonds de l'âme humaine

   "Guy, si doux, alors que tout de moi voudrait le démolir, et où sans nulle colère - mais pourquoi, Guy, pourquoi est-ce que tu ne te défends pas ? - tu subis la folie de ma rage, ton œil, offrande qui me regarde et où je vois mon ombre comme pour la première fois, ton œil, presque lac à présent, transparent, translucide et duquel je crois entendre s’élever ce murmure impossible, "continue, continue", alors que tout de moi cherche l’ignoble » Thierry, homme ordinaire de niveau social modeste (un ouvrier qui répare... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 14 janvier

Vilaines filles : Les travailleuses du sexe, les clientes et la journaliste

 ON va  un peu donner l'impression qu'on développe des thématiques spéciale "fille prétendument de mauvaises vie" dans nos chroniques littéraires en ce moment. Après les "vilaines" transexuelles argentines d'hier soir, on vous parle ce matin des "Vilaines filles "de Pauline Verduzier, avec comme dans le roman , un adverbe de "vilain" qui est utilisé plus pour stigmatiser les représentations négatives de ces personnes ..   "C’est quoi une fille « normale », une fille « bien »,... [Lire la suite]