image003

"Ok, on y va. Il finit par se lever. Oublié, l'homme fatigué  du Bourget, voilà le chanteur aux plus de 300 000 concerts impatient d'en découdre une nouvelle fois. Le boxeur se rue sur le ring. Le fauve galope vers l'arène.Noir salles, fumigènes, c'est parti. Pendant le show, il est chez lui sur les planches.

Yarol Poupaud est un musicien qui fait partie des très grands de la scène rock française, il   essentiellement reconnu pour avoir pour le groupe FFF, mais aussi comme guitariste  et directeur musical de Johnny

Dans son autobiographie, baptisé comme une évidence Electrique,  Yarol Poupaud  se raconte sans far, lui dont la trajectoire électrique a épousé celle de la musique.

Il raconte ainsi  sa passion des l'age de 8 ans pour Elvis Presley  qu'il a découvert à la mort de celui ci. Il relate aussi son parcours scolaire chaotique, son enfance avec sa mère attachée de presse de cinéma d'auteur- grâce à elle, il a eu Isabelle Adjani comme baby sitter - et son frère Melvil, l'acteur que l'on connait   et évidemment dans la derniere partie , sa rencontre avec Johnny,  au cours du tournage du  film "Jean Philippe" pour lequel il voue une admiration sans bornes.

Electrique" propose ainsi  une  immersion totale dans l’univers du rock’n’roll, aux phrases syncopées et qui épouse un peu le même rythme et  la même 'énergie que le musicien impulse sur scène.

Petit bonus du livre,  Yarol nous invite avec une playlist à la fin de chaque chapitre à visiter son univers musical. On prend alors du temps pour aller sur internet écouter les chansons qui partagent la vie de Yarol depuis quatre décennies. 

De quoi encore plus  plonger dans l’univers d’un rockeur jusqu'au bout de la gratte !

Yarol Poupaud « Électrique »,  écrit  en collaboration avec Frédéric Beghin,  édtions Plon, 12 novembre .