CiblesMouvantes-Banniere-800x445

Régulièrement, des films venus d'un peu nulle part ;produits par Netflix explosent sur la plateforme et atteignent une viralité incroyable  et une popularité qu'un long métrage présenté sur le grand écran n'aurait jamais pu avoir.

On se souvient notamment du film turc "7. Koğuştaki Mucize", gros mélo assez indigeste qui avait cartonné à l'époque du premier confinement alors que personne n'aurait misé un centime sur son triomphe.

Pour ce mois de février , c'est un film suédois qui a été mis sur la plateforme le 11 février , Cibles Mouvantes- ou « Red Dot » pour le titre original qui s'est retrouvé très vite dans le top 10 de la plate-forme et a bénéficié d'un excellent bouche à oreille alors que personne ou presque n'avait entendu parler de son réalisateur  Alain Darborg ( surtout réalisateur de séries TV jusqu'à présent) ni de ses ( excellents) comédiens.

NEZDC67I7MJ7TI6HBTFX2VESAI

Heureusement, contrairement à  "7. Koğuştaki Mucize", "Cibles Mouvantes" mérite largement le coup d'oeil et surnage largement dans la production foisonnante et pas toujours de grande qualité proposée par la plateforme américaine. 

Avec l'histoire de ce jeune couple qui, pour relancer leur couple en déclin,  décide de partir en séjour dans un coin très reculé et enneigné de la Suède, et qui va se retrouver rapidement dans le viseur d'un mystérieux tueur, ce thriller commence rapidement comme un  survival dans la neige.

Une dimension qui range ce film du côté des classiques comme Délivrance de Boorman, Eden Lake de James Watkins ou le moins connu Desierto de Jonas Cuaron , des longs métrages sauvages et brutaux qui se déroulent dans une nature magnifique mais peu hospitalière . 

AAAABdjMR1wgVCq-cNAlQdfvFnKR5olcLBe4mDhrlk47F6K-RstQsJu93uDu7nDcFrZrww_pQp9x19u0b2YfNhPmPFE6kgzl

On y voit notre couple d'héros s'y débattre avec des autochtones pas du tout bienveillants, racistes et menacants , tandis que la nature, a priori idyllique, semble dissimuler  de nombreux pièges.

 Mais sans spoiler l'histoire qui nous livre un rebondissement assez inattendu aux 2/3 tiers du film, ce cauchemar glacé va nous amener sur une autre piste que celle qu'on pouvait imaginer au départ et nous dévoiler des pans du passé du couple que le réalisateur avait bien pris soin de ne pas nous réveler en début du film .


On saura donc gré à ce film très divertissant et très sombre de prendre des virages surprenants et de ne pas caresser le spectateur dans le sens du poil ( à propos, notons qu' un mignon petit chien y subit des violences que les amoureux des bêtes auront du mal à tolérer).

Suffisamment court ( moins d'une heure trente), rythmé et avec une belle surprise dans le scénario ( que certains pourront trouver un peu tirée par les cheveux), ce "Cibles Mouvantes"remplit largement son contrat et mérite largement qu'on parle de lui en bien, contrairement par exemple au consternant en "Attendant Pécho" sorti en même temps sur la plateforme. 

 

Cibles Emouvantes/ Red Dot exclusivement disponible sur Netflix.