La semaine dernière, on a fait quelque chose qu'on n'avait pas pu faire depuis plusieurs mois: remettre les pieds dans une salle de spectacle pour voir du live..

En effet le Théâtre de la Croix Rousse nous a invité à une avant première presse pour voir le nouveau spectacle du  Quatuor Debussy 

Un très beau "concert-spectacle" qui devait avoir lieu en 2021 et que le Théâtre de la Croix-Rousse à Lyon espère proposer au plus vite à son public  : 

WEB03-QDEBUSSY_BenjaminMassé

Quatre compositeurs d’Europe de l’Est aux mains du Quatuor Debussy pour une nouvelle performance : associer musique et création numérique.

Après Requiem(s) et Jeux d'Ombres,ce tout nouveau projet met au défi le Quatuor Debussy d'aborder par le prisme de la musique et des arts numériques l'atelier du peintre.

L’artiste plasticien Primat  (aka Benjamin Massé) est  au cœur du dispositif pour créer des images en interaction avec les musiciens munis de capteurs.

Projetée sur la toile par les violons, l’alto et le violoncelle, la musique de Borodine, Janáček, Górecki et Chostakovitch fera apparaître le portrait numérique des femmes qui les ont profondément inspirés.

 

WEB01-QDEBUSSY_Bernard-Benant

Souhaitant s’entourer des meilleurs spécialistes de ce domaine, les quatre musiciens se sont rapprochés de développeurs/programmateurs puis d’un metteur en scène, David Gauchard  qui fait appel régulièrement aux arts numériques pour dégager les grandes idées d’une création 2.0 appelée à ce jour «Concert augmenté».

Tous ensemble ont donc réussi ce  pari de renouveler profondemment la forme classique du concert de quatuor à cordes.

egere

 Quatre grands musiciens de l'Europe de l'Est du 19e et 20 e siecle, à savoir  Borodine, Chostakovitch, Janáček et Górecki, rythment le quotidien des quatre musiciens, tandis que le metteur en scène et l'artiste plasticien poursuivent leurs travaux de recherche, s'inspirent et échangent afin d'approcher au plus juste d'un échange naturel entre les cordes vivantes du Quatuor Debussy et les traces et coulures virtuelles du peintre...

En plein coeur de ce dispositif numérique et organique, les images se créent en direct a son de la musique et de ce parcours  de la passion, avec une palette d'émotions bien bigaréees montrant toute l'ambivalence des sentiments humains.

Bref, Egérie(s) ou comment la fête musicale devient aussi  en même temps une fête pour les yeux... 

Borodine / Chostakovitch / Janáček / Górecki

Quatuor Debussy / Primat / David Gauchard

Égérie(s) Création 2021 Prochaines dates prévues ( si conditions sanitaires le permettent en avril et mai 2021  auThéâtre des Quartiers d'Ivry Sur Seine ou Théâtre Molière de Sète