510OhCkis1L

"Orie et sa famille étaient isolées, dans cette petite ville de province. Cette solitude avait initialement commencé avec la jalousie du voisinage envers la mère d’Orie, que la vie avait un peu trop largement favorisée au départ. Après avoir été l’une des meilleures élèves de son département, elle avait poursuivi ses études dans une prestigieuse université pour filles de Tôkyô, décrochant son diplôme avec des résultats de haut vol."

Zoom sur "La Toile du Paradis" ,un roman japonais qui se déroule dans le milieu de l'art. 

 Deux spécialistes d'Henri Rousseau sont convoqués pour établir l'authenticité d'une toile inédite de cet artiste admiré par Picasso. 

L'auteure  de la" Toile du Paradis" , Harada Maha,  est conservatrice au Japon et connaît parfaitement le milieu de l'art.

Elle a pour habitude de raconter l'histoire des peintres et de leurs toiles dans ses romans, et s'empare de la fiction pour imaginer la vie cachée de ces artistes hors du commun. 

Dans cette histoire qui mélange élements fictifs et réels sur l'histoire de l'art, on apprend beaucoup d'élements Rousseau, sur Picasso, sur cette période charnière pour l'histoire de la peinture.

 Dans ce récit qui prend la forme d'un jeu de dupe et de mensonges dans le monde de l'art, on apprend également pas mal de choses sur le milieu des collectionneurs d'arts, et notamment sur les secrets des négociations des musées, ainsi que les relations entre rapports de force  et prudence, entre le monde occidental et oriental. 

Instructif et prenant !

La toile du Paradis* Harada Maha Éditions Philippe Picquier poche; 7  janvier 2021