Né en 1977 dans la région lyonnaise, François Médéline est chargé d’études et de recherches à Science Po Lyon et romancier dans ses heures ( pas vraiment) perdues . 

 On avait laissé le romancier en octobre dernier avec son brillant l' Ange rouge  édité chez La Manufacture de Livres, le voilà déjà de retour avec un inédit paru directement en poche chez 10 18, "La sacrifiée du Vercors", sorte de roman noir sur l’épuration dans lequel traîtres et héros  sont mêlés dans les cendres de la Libération.

La-Sacrifiee-du-Vercors

 " Les lèvres de l'Italien s'entrouvrent comme celle d' un goujon hors de l' eau. La crosse de Petit Louis s' abat. Le coup est porté sur la chute des reins, imprécis, rageux. Il ne tuera pas. Si le corps avait été de dos, il lui aurait explosé le foie. La femme qui est toujours seule devant la mairie porte la main à sa bouche. Elle est adossée à une porte. Des larmes emplissent ses paupières inférieures. Elle est figée, plus proche que la foule. Mais elle est hors de la meute. Fucillla émet des borborygmes. Des bulles écarlates éclatent à la commissure de ses lèvres, se fondent dans les poils. Duroy connaît la scène. Elle se répète aux quatre coins de France. C' est l'orchestre des ombres, les imbéciles qui font justice de leurs rêves.Le chef des FFI donne des instructions, encourage ses hommes.

Le FFI trapu retient enfin les chiens. Les épagneuls couinent. Un gars fabrique un noeud coulant. Il lance la corde par-dessus la branche du platane. C' est le gros. Duroy n' a que des ennemis parmi la foule. Sauf la femme de quarante ans. Et elle pleure désormais. Il n'a donc pas d' autre option. Il doit se servir de son arme même s' il a une chance sur deux d' être lynché lui aussi. "

IMG_20210209_141238

Une femme tondue et violée est retrouvée morte dans un taillis près du village de Saint Martin en Vercors. Le Vercors, une régions qui vient de payer un lourd tribu humain lors de l'anéantissement du maquis par les miliciens français et les légions de l'Est au début de l'été. 
Mais nous sommes déjà Septembre , les alliés ont libérés Grenoble, Valence et Lyon.
La peur a changé de camp, l'épuration sauvage s' étend et elle arrange parfois beaucoup de monde dans la vallée.

medeline

Marie Valette, la jeune femme assassinée était institutrice à Grenoble mais elle était promise à un gars du coin.
George Duroy, commissaire de police, près le délégué général à l'épuration et Judith Ashton, une jeune photographe de guerre mènent l'enquête.
Une chaude journée de Septembre, le Vercors, l'épuration.
Résistants, collabos, communistes et réfugiés italiens jouent le triste dernier acte d' une tragédie qui dura pas moins de cinq années.
Unité de temps, unité  de lieu et unité d' action, les règles sont respectées.
François Médéline utilise l'Histoire et sa propre histoire familiale pour écrire un polar sec et nerveux.
Du bien beau travail.

 La sacrifiée du Vercors François Médéline, éditions 10/18; mars 2021