mardi 23 mars

2021, année NTM? La première preuve en deux livres

  En 1983, le hip-hop prend ses marques en France et rassemble notamment deux eunes qui écriront un gros chapitre de l’histoire du rap français : Bruno Lopes (Kool Shen) et , Didier Morville (Joeystarr)  D’abord connu comme crew de danseurs et de graffeurs, NTM devient rapidement le posse de rappeurs Suprême NTM et s’affirme en incontournable de cette culture musicale underground qui s’imposera comme la norme. Le Suprême NTM a posé les bases d’un genre musical alors... [Lire la suite]
Posté par chocoladdict69 à 18:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 23 mars

Festival ciné latino jour 2 : Je m'appelle Bagdad /Soy cuba/ LA CHICA NUEVA

 Seconde revue autour du festival toulousain en ligne consacré au cinéma latino américain avec trois films, une avant première à découvrir en salles en 2021, un classique restauré et un inédit en compétition : Je m’appelle Bagdad de Caru Alves de Souza ( Sélection Découverte)  Bagdad, adolescente de dix-sept ans s’habille en garçon et passe ses journées à faire  du skate avec ses potes. Bagdad avec ses trois sœurs et sa mère ont crée un gynécée où la vie est douce et tendre. Les hommes de la maison sont un... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mardi 23 mars

Mardi conseil spécial confusion des sentiments : Loyauté/ L’épouse d’Amman/La première faute

 La thématique des sentiments amoureux  en  littérature est un sujet périlleux, on peut vite flirter avec le mièvre et le convenu.. Trois récentes publications qui sonde les affres des questionnements sentimentaux et conjugaux évitent largement cet écueil  : 1/Loyauté, Letizia Pezzali ( Fayard)   «Petite, je pensais: j’ai perdu mon père, je pourrais au moins essayer de devenir riche, un jour.» Banquière de 32 ans, Giulia explore les fractures douloureuses de l’amour et se remémore l’histoire... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 23 mars

Le dernier bain de Gustave Flaubert : Régis Jauffret dans la peau du papa d'Emma Bovary

     « Je vous donne ici des phrases de mon cru dont le plus ­souvent vous ne trouverez trace ni dans mes œuvres, ni dans ma correspondance, ni d’une façon générale dans aucune archive. » Alors qu'on célèbre  cette année le bicentenaire de la naissance de l'auteur de "Madame Bovary",  Régis Jauffret,  un an après nous avoir fait une déchirante confession sur son père, décide de s'aventurer dans cette fameuse veine « exofictionnelle », de cette expression qu'on ... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,