À l'occasion de la diffusion de TOUT SIMPLEMENT NOIR de Jean-Pascal Zadi et John Wax (voir notre chronique ici meme), CANAL+CINÉMA explore le concept du vrai-faux au cinéma. 

Au total, 4 films et le documentaire exclusif, TOUT SIMPLEMENT FAUX, qui offre un tour complet et totalement inédit au pays du fake et qui nous a particulièrement séduit comme on vous l'explique dès à présent : 

unnamed - 2021-03-23T114923

Le cinéma est-il “vingt-quatre fois la vérité par seconde” (Jean-Luc Godard) ou alors, “vingt-quatre mensonges par seconde” (De Palma) ou peut-être que “le cinéma serait un mensonge au service de la vérité” (Haneke) ?

“Vérité, mensonge, je trouve cela complètement con” (Alex Lutz).

fauxx

Un vrai/faux documentaire sur de vrais/faux “documenteurs” mais avec dedans de vrais morceaux d’interviews et de vrais morceaux de “mocumenteurs” ( connaissez vous à propos le romancier Edward Bailly?).

Du génial “Zelig” de Woody Allen à “Guy” le touchant film d’Alex Lutz en passant par “Borat Sacha Baron Cohen” ou “ Cannibal holocaust”, cette pépite sanglante qui valu des poursuites judiciaires à  Ruggero Deoato son créateur, les réalisateurs/trices de “Blair Witch Project”, “Forgotten Silver”, "Princesse connasse des coeurs"  ou “Project X” nous confient leur influences et la réception souvent houleuse de leurs films.
faux
Un documentaire qui remplit largement sa mission, celui de donner envie de revoir des œuvres qui ont le grand mérite de remettre en cause tout ce que les images nous montre et ainsi , peut-être, exercer notre sens critique.
Mais nous après avoir vu ce très sympathique documentaire, on a surtout très envie de vérifier si les potentiomètres des amplis du groupe “Spinal Tap”, le “Rockumentaire” de Bob Reiner sont vraiment gradués jusqu’à 11. Vous ne comprenez rien à ce que l'on raconte? Jetez donc un oeil sur  "Tout simplement faux" alors! 

 WEEK-END "TOUT SIMPLEMENT FAUX"

Samedi 27 et dimanche 28 mars, à partir de 20H50 sur CANAL+CINÉMA