Fatale-Exclusivite-Fnac-Blu-ray

  Avant-dernier film de Louis Malle, Fatale , tourné en 1992, est souvent appréhendé par les cinéphiles comme une oeuve mineure dans la filmographie foisonnante et complexe du réalisateur de Milou en mai ou du souffle au coeur  et mérite sans doute d'être rehaussé, presque trente ans après sa sortie. 

Film sur la passion dans ce qu’elle a de plus destructerice  pour soi et pour les autres, Fatale est sorti  lors d'une période, le début des années 90,  où  pas mal de thriller érotiques , dans la lignée de Liaison  Fatale, Basic Instinct, Intimité  et tant d'autres. sortaient sur les grands écrans .

Fatale

A croire que les critiques de l'époque n'aient pas forcément vu plus loin que les séquences, assez torrides ,mais somme toute assez pudique d'amour bestial entre Jeremey Irons et Juliette Binoche, tous deux d'un magnétisme dingue.

Avec cet histoire de parlementaire britannique qui entame une liaison avec la fiancée de son fils, Louis Malle aborde la thématique du tabou  et de l'interdit qu'il a toujours aimé traiter dans  l'ensemble de son oeuvre  et la filme sans porter de jugement moral sur ses personnages . 

Adapté d'un roman de Joséphine Hart, écrivaine irlandaise, Fatale est avant tout un long métrage brulant et intense sur la passion amoureuse, le désir et l’obsession charnelle à l'égard d'un être dont on connait peu de gens, excepté une attraction  physique inexplicable et impossible à combattre.

Cet anglais trop bien mis, un peu éteint, va  voir grace à cette rencontre avec cette jeune femme mystérieuse réveiller en lui une flamme, une ardeur, qu'il pensait enfouie à jamais et qui le menera forcément à sa perte.  featured_fatale-1050x695

Magnifié par la belle  photographie de Peter Biziou, chef opérateur gallois qui a notamment collaboré avec Alan Parker, et par la partition déchairante de Zbigniew Preisner, Fatale conserve une grande part de son mystère jusqu'à un dénouement  énigmatique assez  étonnant, qui confère au film une dimension de tragédie qui le rend profondément émouvant .

 Servi par une distribution remarquable - Jeremy Irons  et Juliette Binoche donc, mais aussi Ruppert Grave et Miranda Richardson, très emouvante, Fatale  est un drame de Louis Malle charnel et  dérangeant qui mérite qu'on s'y attarde  plus longuement dans la filmographie du réalisateur d’Au revoir les enfants

Sortie du Blu Ray le 5 mars 2021 chez Studio Canal.