portraits

"Le monde est vaste, c’est certain, mais je voulais archiver, capter ce visage que je connais pourtant si bien, qui m’est évidemment si familier. Archiver pour connaître toujours plus toutes les identités de mon père – mais archiver, aussi, pour être surpris. Filmer son père et le découvrir, le questionner, assembler un puzzle. Ou l’inverse. […]

Producteur, animateur, journaliste, réalisateur et acteur, Serge Moati est  incontestablement un grand nom de la télévision française et également une figure d'une certaine gauche qui a de plus en plus tendance à disparaitre.

Qui mieux que son propre fils, le aussi célèbre que lui Felix Moati pour le sonder et essayer de percer le mystère de cette homme aux vies multiples et toujours passionnantes?

:Dans le cadre du nouveau numéro de . Square Artiste qui  propose  aux artistes* de réaliser le portrait  ancré dans le réel d’un de nos contemporains sur le principe de la carte blanche Felix n'a pas hésité un instant à choisir son paternel comme sujet de ce qui est son tout premier film documentaire, marchant ainsi un peu plus sur les traces de son célèbre paternel 

On connaissait un peu la vie si romanesque de Serge Moati : de son vrai nom Henri Moati,  il adopte à la mort de son père pour devenir àson tour Serge Moati. et va devenir assistant-réalisateur puis réalisateur des magazines d’information Cinq colonnes à la une , Envoyé Spécial   jusqu'à Ripostes qui l'aura consacré au près du grand public ..

48115-6-crop-huge-photo

Cependant, filmé, voire capturé  parfois à son insu par son fils,  qui , cela ne sinvente pas avait réalisé une première fiction sur l'importance du père, le très beau Deux Fils , Serge Moati  nous apparait plus touchant et humain que jamais .

Plus fragile aussi, car sans cesse hanté par la mort et les fantômes du passé, mais également toujours très malicieux, l'oeil vif, notamment lorsqu'il fait gentiment tacler par son fils sur cette gauche vouée à disparaitre ou sur sa propension à se complaire dans la mélancolie et les regrets du passé 

"La transmission est le fondement de mon existence, Filmer son père c'est aussi comprendre d'où je viens.." 

En jouant  beaucoup pendant les 20 minutes de son film avec l'image public et sa dimension plus intime et personnelle, Felix Moati assume pleinement la dimension introspective du projet et ouvre également les champs des possibles avec ce documentaire forcément trop court.

Et derrière la caméra on peut deviner la fierté du fils devant l'idée que son père lui fasse  totalement confiance en se laissant diriger par celle ci.

Une chose est certaine : son portrait, aussi touchant qu'intelligent, dévoile une petite mais passionnante personnalité aussi multidimensionnelle que mystérieuse.

Le square artiste/ Felix Moati est une émission assurément à ne pas rater! ..

48115-4-crop-huge-photo-v1

 "Portraits de mon père" : carte blanche à Félix Moati dans Square Artiste, samedi 15 mai sur ARTE et sur arte.tv

   *comme avant lui, Yvan Le Bolloch, Sara Giraudeau, Pierre Richard, Patrick Chesnais, Alexandre Jardin, Isild Le Besco...

* *  Ayant eu la chance d'échanger avec son auteur, on prolongera cette passionnante réflexion dans un article/ entretien à venir