"Pas d’arrestation, pas de jugement – seulement des exécutions sommaires.
Le président philippin avait promis de tuer 100 000 trafiquants de drogue au cours de sa campagne présidentielle. C’est exactement ce qu’il est en train de faire. 
Une histoire en particulier m’a bouleversé, celle d’une mère désespérée qui, en échange de la protection de ses enfants, travaillait comme tueuse au sein de la police pour éliminer des trafiquants de drogue.Son nom de code : Maria. Le film est son histoire.  

WatchList_60x80_def_SD

 

INSPIRÉ D'UNE INCROYABLE HISTOIRE VRAIE

Contrainte d'élever seule ses trois enfants après le meurtre de son mari dans des circonstances mystérieuses, Maria plonge dans le monde interlope de Manille pour mener l'enquête, mais réalise qu'elle va devoir se confronter à sa propre noirceur pour permettre à sa famille d'être à l'abri.

WatchList3

C'est une  course-poursuite extrêmement noire que peint Ben Rekhi dans les bas-fonds de Manille dans ce thriller coup de poing  qui livre un portrait assez effrayant de  la corruption qui anime la " guerre contre la drogue " du gouvernement philippin. 

Il faut savoir en  effet qu'aux Philippines, l’État peut aller aussi loin qu’il le désire, et aussi incroyable que cela puisse paraitre, il autorise sa police à abattre les dealers et les junkies 

Un thriller coup de poing qui raconte sous l'angle de la fiction et du polar intense une réalité documentaire évidente de ce pays pas comme les autres !

WatchList4

Et dans le rôle de Maria, Alessandra De Rossi livre dans ce film une performance étonnante, très crédible autant en mère aimant qu'en passionnara prête à toutes les vengances !

"Comme beaucoup, j’ai été choqué d’apprendre à l’été 2016 les meurtres qu’avait commis la police sur des personnes suspectées d’être droguées. Le président Duterte avait promis de tuer 100 000 consommateurs / trafiquants de drogue au cours de sa campagne présidentielle et tant qu’élu, c’est exactement ce qu’il est en train de faire. Une histoire en particulier m’a bouleversé, celle d’une mère désespérée qui, en échange de la protection de ses enfants, travaillait comme tueuse au sein de la police pour éliminer des trafiquants de drogue. Son nom de code était Maria et c’est à travers cette histoire que j’ai compris à quel point la situation était dramatique et compliquée. Qu’est-ce qui peut pousser une mère à commettre un meurtre pour protéger ses enfants ?"

Ben Rekhi, le réalisateur du film Watch List 

Disponible dès ce  11 juin en VOD .