Réalisatrice, particulièrement engagée et intelligente (on se souvient de son très fort Ouvrir la voix ) Amandine Gay sort son prochain long-métrage Une Histoire à Soi  ce mercredi  23 juin.

À travers le documentaire d’archives, la cinéaste offre les témoignages touchants et essentiels de cinq personnes adoptées à l’international...

Amandine Gay, qui est aussi sociologue  et autrice – son essai "Une poupée en chocolat" sortira en septembre prochain - nous épate avec son nouveau documentaire, comme on vous le détaille de suite : 

UHAS_AFFICHE-120-519x705

 “Une histoire à soi” est un récit de vie, plus justement de plusieurs vies pas banales.

Justine, Anne-Charlotte, Mathieu, Nicolas et Céline ont été adoptés. Venant de Corée, d’Irlande, du Brésil, du Rwanda et du Sri-Lanka, ils ont été arrachés à leurs pays et à leurs cultures dans leur petite enfance pour rencontrer en France des familles aimantes et protectrices.

Tous le disent, leur enfance française fut sereine entourée de personnes aimantes et bienveillantes, et pourtant à l’adolescence ou au début de l'âge adulte, chacun d'entre eux a éprouvé le besoin de retrouver leur pays d’origine.
Ce travail de recherche est pour eux  un long travail de réparation.

10

 Dans “ Une histoire à soi”, procédé d'autant plus inattendu que le précédent film de la cinéaste nous montrait au contraire des visages s'exprimer en gros plan,  nous ne verrons pas Justine, Anne-Charlotte, Mathieu, Nicolas et Céline face caméra, mais nous entendrons leurs voix qui feuillent un album de photos ou commentent des vidéos familiales. 

Toutes ces filles et ces garçons sont le fruit d’une histoire qui les a dépassés, mais qu’ils veulent rattraper. 

Leur parole est belle et intelligente, elle raconte une vibrante histoire de France et une histoire du Monde.

9
Des enfants heureux dans leur famille adoptive qui viscéralement sente qu’ils doivent se reconnecter avec leurs racines ...et ces voix off donne une sacrée force émotionnelle...
L’angle adopté par Amandine Gay est profondément original.
“Une histoire à soi” est un film qui fiche sacrément les poils*!!!

15

* bon si vous jugez l’expression “ fiche les poils “ trop vulgaire vous vous pouvez  la remplacer par : “ qui se regarde les larmes aux yeux...”, vous comprendrez bien l'esprit 

NB Sur ce sujet de l'adoption, ce film est totalement différent dans son traitement et son approche d'un autre film , C'est toi que j'attendais de Stephanie Pillonca, qui sortira en salles qu'en décembre 2021.