Baz'art  : Des films, des livres...
27 juin 2021

Critique cinéma : Présidents: Anne Fontaine en ballotage favorable!

 presidents-affiche-francaise-1379701-large

 Après 5eme set qui était sorti quelques jours après Roland Garros, les hasards (ou pas) des calendriers des sorties ont fait que que Présidents, comédie politique d'Anne Fontaine, sorte en salles trois jours à peine après le second tour des élections régionales et départementales, histoire de tenter de ranimer chez les français une flamme pour la vie politique qui semble un peu tarie.

Car, loin d'une satire très cynique du pouvoir qui dégouterait à jamais du politique ( ce que des films comme le Poulain de Mathieu Sapin aurait  un peu tendance à faire), Anne Fontaine met en scène un Nicolas Sarkozy et un François Hollande dans une politique fiction  décalée, qui tient largement de l'absurde mais qui s'évertue à les rendre profondément humains et attachants.  Gregory-Gadebois-et-Jean-Dujardin-dans-Presidents-992064

En brodant une histoire pas vraiment plausible sur une alliance de fortune entre ces deux ex présidents qui font tout pour revenir pour faire barrage au Front  Rassemblent National d'Une Marine Le Pen qui n'est jamais nommée dans le film mais qu'on devine allégrément, Anne Fontaine, pas forcément très habituée aux comédies (à part quelques exceptions comme Augustin, La fille de Monaco ou le très mauvais mon pire cauchemar) livre un buddy movie corrézien atypique et assez fin dans son propos et ses dialogues.  

Comme souvent chez la cinéaste, ici, aidée au scénario de son producteur et compagnon Philippe Carcassonne, les dialogues et les situations sont écrites au cordeau

Rapidement, ce jeu de chat et de la souris entre ces deux hommes qui vont essayer de mettre de coté leurs nombreuses divergences pour un objectif commun est aussi féroce que savoureux.

0963948

Assurément,  Anne Fontaine  et Philippe Carcassonne s'amusent à tordre les codes du biopic avec ce Présidents qui met en scène Nicolas Sarkozy et François Hollande en conspirateurs jamais totalement dupes et ce désir plutôt rare de mélanger  fiction et personnalité politique est vraiment à saluer

"Toute ressemblance avec des personnes existantes… n’est purement pas fortuite” annoncent d’emblée l'affiche et la bande-annonce du film, et Présidents va constamment jouer avec cette frontière entre fiction et l'image que l'on connait de ses président

Certes, le  Sarkozy joué par Jean Dujardin a des tics de haussement d'épaules dès qu'il est contrarié et a une  jolie femme chanteuse  un peu lunaire mais il passe son temps à passer l'aspirateur et mesure 1m 82!

presidents-photo-gregory-gadebois-jean-dujardin-1379742

Quant au  Hollande du film campé par un Gregory Gadebois désormais habitué au cinéma d'Anne Fontaine, il semble aimer  profondément sa Corrèze  natale et  ne se remet pas d'avoir été trahi par Macron , mais  pique des colères monumentales et sa femme a plus tendance à soigner les animaux ( une vétérinaire très joliment campée par Pascale Arbillot).

 Bref, comme la réalisatrice nous l'a confié dans un entretien avec elle le lendemain de la projection du film, elle évite très soigneusement la parodie et l'imitation et on est plus dans une évocation que dans une imitation avec les Nicolas S et François H joués avec délectation par Jean Dujardin et Gregory Gadebois .

0843821

Mais aussi excellents sont ces comédiens,  le film opère un joli virage à mi parcours et in fine ce sont les "femmes de" qui ont le vrai beau rôle

Il faut dire que les prestations des comédiennes Dora Tillier et de Pascale Arbillot  sont tellement formidables qu'elles en éclipseraient presque les pourtant solides compositions des deux ex présidents et le dénouement du film possède un petit côté féministe qui fait la nique aux grands de ce monde, à grande majorité masculin.

Si le Présidents d'Anne Fontaine n'est sans doute pas à ranger dans ses meilleurs films (  à cause du coté toujours très mezza vocce du projet et  le côté un peu ronronnant et répétitif de la narration), ce basculement très dans l'air du temps fait du bien et rend cette ballade présidentielle et corrézienne savoureuse à souhait.

0988910

En ces temps troubles, on ne boudera assurément pas son plaisir !   

 Merci à Universal et Pathé Lyon Bellecour pour l'avant première du film

Commentaires
T
Une "évocation": c'est joli... <br /> <br /> (s) ta d loi du cine, "squatter" chez dasola
Répondre
Pour en savoir plus

Webzine crée en 2010, d'abord en solo puis désormais avec une équipe de six rédacteurs selon les périodes. l'objectif reste le même : partager notre passion de la culture sous toutes ses formes : critiques cinéma, littérature, théâtre, concert , expositions, musique, interviews, spectacles.

 

Contact de l'administrateur

Envoyer un mail à l'adresse suivante : philippehugot9@gmail.com 

Visiteurs
Depuis la création 7 622 052
FESTIVAL JEUNESSE POLAR EN VACANCES, 9 e ÉDITION

FESTIVAL JEUNESSE POLAR EN VACANCES, 9 e ÉDITION
Traditionnel rendez-vous jeunesse donné par Quais du Polar au mois de juillet, Polar en Vacances revient pour sa
9e édition les mardi 9 et mercredi 10 juillet 2024 afin de promouvoir la lecture auprès jeunes de 6 à 12 ans

Ce festival jeunesse gratuit s’inscrit dans le cadre des opérations Partir en Livre (CNL), l’Été culturel (DRAC Auvergne-
Rhône-Alpes) et Tout l’Monde dehors (Ville de Lyon). Quais du Polar propose aux petits et aux grands lecteurs de polar,
aux centres de loisirs et aux familles du territoire, de se réunir pour des ateliers d’écriture, d’illustration et de découpage,
des animations, ateliers, jeux et énigmes afin de fédérer les jeunes autour de la littérature.
 

Festival Lumière 2024
 

 

Le festival Lumière fête ses 15 ans. L'ouverture de cette édition anniversaire aura lieu samedi 12 octobre à 18h à la Halle Tony Garnier, en présence du public, des artistes et des professionnels du cinéma. Comme le veut la tradition, le programme de cette grande soirée sera dévoilé ultérieurement. La billetterie pour cette soirée est ouverte ici !

 

Newsletter
144 abonnés
Suivez-moi