NABIABAFF40_60JUILLET21DFFFF (2)

 A J moins 2 de l'ouverture des jeux olympiques de Tokyo,  on vous présente un long métrage qui sort dans deux semaines et qui vous propose une incursion. dans l’envers du décor olympique

 Nadia, Butterfly, réalisé par le québécois Pascal Plante, relate en effet la quête intérieure et le mal-être d’une nageuse olympique (Katherine Savard) qui s’apprête à disputer sa dernière compétition après avoir vécu une vie dédiée à son sport. 

 Les Jeux Olympiques,  ce qu’on en montre est toujours très beau, très glamour, très policé. Mais la réalité est très différente. 

Ce film, qui ose une approche très réaliste et sociologique du lieu,  et montre un point de vue différent de celui capté  par les caméras de retransmission.

NadiaButterfly-308 (1)

L'approche d'un quotidien ultra-codé, dans les entraînements, les étirements, les soins, tout ce qui est montré dans le film sonne très réél et fort juste.

Un peu comme le formidable 5eme set le mois dernier, le film montre aussi comment une championne sur le déclin (jouée ici par Katerine Savard, médaillée olympique de natation dans la vraie vie) voit arriver la retraite et la vie après la compétition et se alaisser tenter par les excès hors des contraintes de la vie d'un sportif .

Les scènes aquatiques sont filmées avec une grande poésie et une grande justesse.

Un  vrai beau film!

 

NadiaButterfly-317

 Nadia Butterfly sort le 4 aout en salles

Distribué par les alchimistes