spectacle_28097

 Un lavabo, un urinoir, un lecteur DVD, une table et un gobelet blanc posé dessus: voici les seuls accessoires servant de décor à la pièce la Métamorphose des cigognes et, exception faite de la table et du gobelet, le spectateur ne verra rien de tout cela mais l'imaginera parfaitement en fonction de ce qu'il entend, raconté par le personnage principal et narrateur de la pièce.

En fait, celui ci se trouve être dans une salle d'un hôpital  car il se prépare à une fécondation In vitro ( appellée plus communement FIV).

Enfermé dans cette si rudimentaire  pièce, le fameux gobelet vide face à lui, Marc, portant le même prénom de l'acteur/auteur de la pièce , dont on devine  ainsi tres rapidement la dimension autobiographique, doit respecter un protocole basique mais strict rappelé par un infirmier avant d'éjaculer dans le dit gobelet.

Un infirmier que joue également Marc Arnaud, comme il interprétera du reste la dizaine d'autres personnages secondaires de la pièce.

Mais alors qu'à quelques enclabures de la, dans le même hôpital, sa femme Isabelle doit subir une opération de ponction ovarienne; autre étape primordiale de la FIV , Marc va avoir du mal à se concentrer sur le dit protocole et va se laisser envahir par tout un tas de réflexions et pensées parasites plus ou moins rapport avec la situation qui l'a amené ici même.

La-métamorphose-des-cigognes-17-16-1024x683

Passant par une sorte de grand huit émotionnel, l'excitation se mélant à la peur, le pessimisme à l'autodérision, Marc va se poser tout un tas de question sondant son désir de paternité.

Cela sera pour lui l'occasion d'abordertout un tas de thématiques passionnantes et souvent émouvantes ( les erreurs de jeunesse, la vie à deux,  l'infertilité, les maladies sexuellement transmissibles, les premiers souvenirs de pornos..) et prenant même parfois des chemins bien détournés, à force de disgressions plus ou moins étonnantes.

Marc Arnaud dans le Off d'Avignon 2012 avec "La métamorphose des cigognes" (Alejandro Guerrero)

Mais le récit étant très finement et subtilement écrit, on retombera toujours sur nos pattes et surtout on sera admiratifs que, sur un thème assez tabou encore aujourd'hui et surtout situé ( forcément) en dessous de la ceinture, Marc Arnaud réussit à éviter totalement l'écueil de la vulgarité et du voyeurisme grâce à une écriture oscillant sans cesse entre tendresse, poésie (si si, la pièce en regorge vraiment) humour, intelligence et singularité.

Surtout, sur un sujet ô combien intime que tout le monde n'aura pas forcément vécu, Marc Arnaud parvient à rendre son seul en scène profondément universel, admirablement accompagné par la mise en scène aussi sobre qu'énergique de Benjamin Guillard.

Assurément une de nos plus grands coups de coeur de cette édition Avignon Off 2021 forcément particulière!

1920x0x31240-or

Distribution

Texte et interprétation – Marc Arnaud
Mise en scène – Benjamin Guillard
Création lumière – François Leneveu

"La Métamorphose des cigognes" était joué à Avignon au Théâtre du Train bleu jusqu'au 26 juillet 2021.

On pourra retrouver la pièce à la Scala à Paris à partir du 16 novembre 2021 et sur Lyon un peu avant, du 28 septembre au 2 octobre 2021 au Théâtre de la Comédie Odéon.