E

 L'artiste franco anglaise Emily Loizeau est devenue en quelques années une artiste singulière et importante de la scène française

Une artiste qui réussit à méler  poésie , textes engagés et sonorités variés, dans un univers oscillant entre pop, folk et électro tout en parvenant à dompter les élans d'une voix à la fois réconfortante et envoutante.

Après une plongée en 2016 dans l’univers de Mona, épopée familiale à la fois intime et universelle, questionnant le monde et notre société, et un spectacle/disque Run Run Run hommage à Lou Reed, Emily Loizeau nous revient en cette rentrée 2021 forte de ces voyages et de ses engagements.

Elle est de retour avec Icare, un disque écrit au cœur du confinement, enregistré en quarantaine en Angleterre avec le réalisateur et musicien John Parish (musicien et producteur de PJ Harvey).

Emily nourrissait depuis longtemps l’envie de cette rencontre et d’un album dans son pays de moitié, jusqu’à ce que l’évidence opère.

10-E

  Selon ses propres mots, cet opus est né d'un élan irrépressible, celui d'inventer une langue capable de faire jaillir la substance de ce que nous traversons, secoués de toutes parts par les périls écologiques, démocratiques, abîmés par les souffrances qui s'impriment sur nos écrans, mais également transporté par notre désir d'habiter le monde d'une autre façon : poétique, enchantée, intelligente.

«Le travail que nous avons  fait sur les maquettes avec Boris, Csaba et Sacha, l’écriture même des chansons de cet album, le son que je cherchais à rendre,  tout semblait créer comme un appel évident  à rejoindre l’Angleterre  et la force créatrice à la fois brute, sensible et puissante  du travail de Parish» dit-elle. «Le moment était venu !»

En plein Brexit, en plein Covid la petite équipe a donc rejoint le Pays de Galles et les studios mythiques de Rockfield (ceux de Bohemian Rhapsody !), le coffre chargé d’instruments et de nourriture pour quinze jours afin de respecter la quarantaine anglaise.

 

Le résultat est des plus  réussis : les images qu'elle veut convoquer sont bien là,  devant nos yeux fermés et nous voyageons avec elles dans un espace qui n'est ni vraiment réel, ni totalement imaginaire, à la frontière entre nos chimères et la réalité crue.

Icare est un album rock, au sens philosophique, physique et organique du terme.

Csaba Palotaï, guitariste travaillant avec Emily depuis dix années maintenant et Boris Boublil, claviériste et bassiste nouvellement embarqué, travaillent régulièrement avec John Parish sur plusieurs projets musicaux. Sacha Toorop à la batterie avait lui aussi enregistré avec lui pour Dominique A pour l’album Auguri.
Si l'album se veut plus rock que les précédents , Emily ne manque pas, fidèle à ses habitudes, d' explorer une large palette musicale autour de son piano, et de nouveaux sons!
3-E
Pour se mettre à la bonne hauteur, Emily a tenté de se glisser dans les bottes du maître de ce type d'exercice : Bob Dylan. Pendant des semaines elle s'est appropriée ses chansons, les a traduites, réinterprétées, dans une sorte d'ivresse.
De ce travail, elle n'a gardé qu'une chanson : Celle qui vit vers le sud, adaptation de Girl from the north country. 
Dans Icare, si on reconnaît son style bien à elle sur quelques titres (le poids de l’existence, Renversé…) on notera aussi  et surtout un joli parti pris rock et une déstructuration de certains morceaux (We can’t breathe, Eldorado…)
Car si Emily est ici autrice, compositrice et interprète elle est aussi productrice désormais de son travail. 
Ce geste de réappropriation de son territoire, de ses valeurs dans la diffusion de sa musique, va avec tout ce que raconte ce nouvel opus : notre société ébranlée par les dérèglements climatiques, impactée par les crises économiques et sanitaires, bouleversée dans sa vision des institutions, dans sa foi en un avenir serein pour ses enfants demande autre chose et veut se réapproprier son mode d’existence et sa durabilité.
Et sur le fond et sur la forme, on voit bien à quel point Emily Loizeau signe un album audacieux réalisé dans ses studios en Angleterre…
Un album  intense, engagé, étonnant aussi… 

 Emily Loizeau 

ICARE - disponible le 17 Septembre -

 Retrouvez toute l'actualité de l'artiste sur sa page Facebook