B093XQ621L

 —" Tu m'aides à faire ma biographie, tu pourras l'adapter en film puisque tu en seras l'auteur ».

Brute, franche, sincère, sans tabou, parfois  incontrôlable .. 

Voilà les qualificatifs qu'on avait en tête sans trop réfléchir dessus quand on pense à la comédienne Anémone.

La mythique Thérèse du Père Noel est une ordure, disparue en avril 20219 est revenue un peu sous les rampes de l'actualité en mai dernier avec le livre  de son  ami, le réalisateur Laurent Brémond

 Je préfère les génies aux abrutis, un portrait découpé au fil de l’eau et des confidences de la comédienne avec Laurent Brémond , rencontré pour la première fois au hasard d'une terrasse d'un café comme il le raconte au début de son livre.

Anémone va dès lors accepter de livrer sa vérité sous la caméra et la plume de son ami.

Ce livre de mémoires assez singulier est bien à l'image du personnage publique  mais il va aussi au dela tant Laurent Brémond, réussit pleinement à montrer le véritable visage d'une comédienne qui ne s'est jamais sentie à sa place dans l'industrie du cinéma et dont la période très active après mai 68 constitue une partie des bonnes feuilles du livre. 

Pudique, sensible, et intelligent, ce portrait bariolé et émouvant donne à voir une Anémone intime et vraiment touchante dessine les contours d’une actrice à part à bien des niveaux.

  • Je préfère les génies aux abrutis, Laurent Brémond et Anémone, éditions Robert Laffont, 27 mai 2021, 240 pages, 21€ 

 L'actrice Anémone vient de nous quitter - Le Lorrain