Baz'art  : Des films, des livres...
27 septembre 2021

Tout s'est bien passé : un film sur la mort qui manque de vie

Tout s'est bien passé: mais pas forcément devant ce film : on adore le cinéma de François Ozon mais son dernier film n'est certes pas honteux mais quand même très en dessous de tout ce qu’il a déjà fait..
Ce n’est pas ennuyeux mais très froid et jamais surprenant .on ne peut pas en dire du mal mais difficile d’en dire du bien aussi....

120-tout-sest-bien-passe-hd-scaled

Un casting trois étoiles qui évite à François Ozon de s’embourber dans un film dossier ennuyeux.
Il y a le père, patriarche peu sympathique qui a toujours fait ce qu’il a voulu sans trop se préoccuper des conséquences, presque heureux d’imposer sa propre mort à sa fille.
C’est Dussolier qui s’y colle et réussit plutôt bien une performance assez casse gueule du genre "j’en fais des tonnes et je reçois un césar."
TOUT_S_EST_BIEN_PASSE_Photo_5©Carole BETHUEL_Mandarin_Production–Foz
La fille préférée, à qui il incombe d’organiser l’euthanasie d’un père devenu grabataire suite à un AVC, fille préférée avec un lot de névroses causées par ledit père peu paternel, c’est miss Marceau qui connait ce rôle de bourgeoise sympa sur le bout des doigts et qui ne fait pas beaucoup plus qu'elle fait d'habitude.
La fille oubliée, l’absente en retrait, que le père n’a peut être jamais vue c’est Géraldine Pailhas qui joue très bien la fille oubliée.
TOUT_S_EST_BIEN_PASSE_Photo_1©Carole BETHUEL_Mandarin_Production–Foz
Et puis Eric Caravaca, mari enveloppant, très convaincant en directeur de la  Cinémathèque - on y reconnaitra l'excellent Serge Toubiana-  et Grégory Gadebois en amant vache, tout fier de sa Patek,y fait une apparition remarquée et remarquable.
Gardons pour la fin la fidèle Rampling icone ozienne toujours efficace, tout comme la formidable Schygulla, remenber Fassbinder.
TOUT_S_EST_BIEN_PASSE_Photo_3©Carole BETHUEL_Mandarin_Production–Foz
Bien sûr nous sommes chez Ozon la mise en scène sera sans accroc et l’image léchée, mais la description de ce milieu très privilégié est glaçante.
“Tout s’est bien passé” est donc un bon film mais le traitement froid de ce sujet d’actualité brulant n’est jamais surprenant.
Un film sur la mort, sans âme ni chaleur,  c’est peut-être ça  la grande réussite en fin de compte du dernier film d’Ozon...

Commentaires
Pour en savoir plus

Webzine crée en 2010, d'abord en solo puis désormais avec une équipe de six rédacteurs selon les périodes. l'objectif reste le même : partager notre passion de la culture sous toutes ses formes : critiques cinéma, littérature, théâtre, concert , expositions, musique, interviews, spectacles.

 

Contact de l'administrateur

Envoyer un mail à l'adresse suivante : philippehugot9@gmail.com 

Visiteurs
Depuis la création 7 619 939
FESTIVAL JEUNESSE POLAR EN VACANCES, 9 e ÉDITION

FESTIVAL JEUNESSE POLAR EN VACANCES, 9 e ÉDITION
Traditionnel rendez-vous jeunesse donné par Quais du Polar au mois de juillet, Polar en Vacances revient pour sa
9e édition les mardi 9 et mercredi 10 juillet 2024 afin de promouvoir la lecture auprès jeunes de 6 à 12 ans

Ce festival jeunesse gratuit s’inscrit dans le cadre des opérations Partir en Livre (CNL), l’Été culturel (DRAC Auvergne-
Rhône-Alpes) et Tout l’Monde dehors (Ville de Lyon). Quais du Polar propose aux petits et aux grands lecteurs de polar,
aux centres de loisirs et aux familles du territoire, de se réunir pour des ateliers d’écriture, d’illustration et de découpage,
des animations, ateliers, jeux et énigmes afin de fédérer les jeunes autour de la littérature.
 

Festival Lumière 2024
 

 

Le festival Lumière fête ses 15 ans. L'ouverture de cette édition anniversaire aura lieu samedi 12 octobre à 18h à la Halle Tony Garnier, en présence du public, des artistes et des professionnels du cinéma. Comme le veut la tradition, le programme de cette grande soirée sera dévoilé ultérieurement. La billetterie pour cette soirée est ouverte ici !

 

Newsletter
144 abonnés
Suivez-moi