LE-PARDON-Carton-DCP-1998x1080-HD

  Téhéran de nos jours,le mari de Mina  à été condamné à mort et exécuté pour un crime qu’il n’a pas commis, la laissant seule avec Bita leur petite fille handicapée.
Un an plus tard elle apprend que le véritable meurtrier a été arrêté et que son mari est réhabilité. En attendant une compensation financière elle reçoit la visite de Reza qui se présente comme un ami en dette de son mari décédé. LE PARDON 1 © Behnoush Mansouri
L’homme l’aide dans sa vie quotidienne et lorsqu’une mort, injuste elle aussi, le frappe, Mina lui apporte son soutient.
Une tendre complicité les unis, avec lui Mina espère un nouveau départ possible, mais Reza n’a dit toute la vérité.

LE PARDON 5 © Hamid Janipour

 Vie quotidienne dans la classe moyenne iranienne, conditions de travail, problème financier, administration incompétente, recherche d’un appartement dans une société patriarcale où les veuves, les chiens et les drogués ne sont pas bien vus par les propriétaire.

 

Description sans appel de la triste condition des femmes seules en Iran, mais aussi une histoire d’amour sous fond de châtiment divin,de rachat et de pardon impossible, “ Le Pardon “ est tout cela à la fois.
Une mise en scène élégante et une image travaillée,  les réalisateurs filment doucement et tendrement un récit qui remet en cause la peine de mort et les injustices dont sont victimes les femmes dans un pays aux lois si misogynes.
LE PARDON 4 © Hamid Janipour
Réussir, malgré la censure, à évoquer les problèmes humains et sociaux de leur pays, voila la grande force du film de Maryam Moghaddam et Bethtash Sanaeeha.
Après “La loi de Téhéran”, le formidable film de Saeed Roustayi sorti cet été, précipitez vous dès le 27 octobre,  en salles voir “Le pardon” le grand film iranien de cet automne. 

Le pardon    de  Maryam Moghaddam et Bethtash Sanaeeha en salles le 27 octobre distribué par KMBO

Casting :MARYAM MOGHADDAM , ALIREZA SANIFAR