Focus sur une petite production espagnole qui vaut le coup d'oeil et qui sortira en salles de cinéma le 27 octobre : Las NIÑAS.

Un film primé dans de nombreux festivals et qui a gagné pas moins de 5 Goyas.

affiche_hd

Las ninas- les filles,   auréolé par ses quatre Goya 2021 (meilleur film, meilleure mise en scène, meilleur scénario original et meilleure photographie) et passé par la section Generation KPlus de la Berlinale 2020.

L’action se  déroule : pendant les années 1990 en Espagne,  et sera filmé tout du long à hauteur d'enfant et fait penser au mythique  Cría cuervos de Carlos Saura.

1_JF_0186

Comme le chef d'oeuvre de Carlos Saura,  le film raconte des intimités adolescentes, des conflits familiaux, des climats sociaux et des émotions contenues dans une époque encore entravée par une mentalité héritée des années obscures du franquisme.

schoolgirls

La réalisatrice évoque le monde infantile avec une authenticité bienvenue sans rien édulcorer de la peinture d'une société assez  contradictoire qui continuait d’éduquer ses futures femmes dans un machisme assumé et accepté, dans la répression sexuelle et le conformisme.

On colle aux basques de la très jeune et très douée Andrea Fandos) qui va changer en une année et acceptera moins les mensonges et silences  de sa mère et commencera à se rebeller dans ce collège de bonnes sœurs où elle étudie.

filmfactory-schoolgirls_gallery2

Certes, le film  manque parfois d'un vrai climax et de séquences un peu plus marquantes ( à part l'ouverture et le final qui se répondent joliment), surtout comparé au chef d'oeuvre de Carlos Saura

Cela dit, ne boudons pas notre plaisir: La Ninas est une réussite  comme un récit initiatique touchant et sincère

Gagnez des places pour voir le film sur notre compte twitter avec le distributeur Epicentre  :