CINE+ vous fait voyager dans le temps avec l’opération CINE+ Histoire, du 4 au 31 octobre

Au programme, plus de 40 films sur les grandes personnalités de notre ère. De Napoléon à « De Gaulle », en passant par le « Procès de Jeanne d’Arc», « Madame Bovary » et « Les Suffragettes ».

Découvrez ou redécouvrez le destin des légendes et des figures de l’ombre qui ont marqué l’histoire. Une sélection à retrouver sur les chaines de CINE+ et MY CANAL.

On a vu plusieurs de ces films  disponibles avec CINE+ on vous en détaille deux parmi la sélection 

cinehistoire

 Official secrets  Gavin Hood,

Le film  est l'oeuvre du cinéaste britannique Gavin Hood, réalisateur du très beau "My Name is Tsotsi " en 2006 et qu'on avait un peu perdu de vue depuis; certains de ses films n'étant pas sortis dans les salles françaises.

C'est donc également le cas  de ceOfficial Secrets qui sera donc proposé en vidéo à la demande dès le début d'année prochaine, après avoir été assez remarqué lors de sa projection au dernier Festival du film Britannique de Dinard. 

official_secrets_08


Le film est un thriller politique qui prend pour toile de fond une situation géopolitique récente.

Official Secrets retrace l'histoire de Katharine Gun qui à dévoilé une manipulation émanent d'une concertation entre les gouvernements des USA et du Royaume-Uni afin de lancer leur guerre en Irak. 

En effet, en 2003, États-Unis et Angleterre ont l’intention d’intervenir en Irak. Mais pour y parvenir, il faut encore convaincre l’ONU.

Lorsque les renseignements britanniques reçoivent une note de la NSA pour solliciter l’aide de la Grande-Bretagne dans le but de rassembler des informations compromettantes sur des membres du Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies, une employée décide de se rebiffer. 

Visuel-Marche-avec-les-loups-4

Katharine Gun  va alors prendre alors l’initiative de divulguer le mémo à la presse, espérant empêcher la guerre. La lanceuse d’alerte devra tout risquer, de sa vie à sa liberté, en passant par sa famille.

Librement adapté d'un livre sur cette affaire The Spy Who Tried to Stop a War: Katharine Gun and the Secret Plot to Sanction the Iraq Invasion, ce film reconstitue sous la forme d'un thriller les événements qui entourent la décision de l'héroïne Katharine Gun et ses conséquences.

official_secrets_09 (1)

 On pense forcément à Pentagon Papers (2017) de Steven Spielberg- d'autant qu'on suit aussi une équipe de journalistes qui ont eu vent de ce mémo-  ou encore Snowden (2016) d'Oliver Stone qui mettait également en avant cette figure du  « lanceur d'alertes ». 

La chevronnée et pourtant jeune  actrice Keira Knightley incarne Katharine Gun  , qui va faire un choix  crucial et va en payer le prix fort, au détriment de sa carrière et de sa vie personnelle, son époux étant un sans papier kurde qui a  vu sa demande d'asile déboutée et qui va connaitre de gros problèmes juridiques.

Keira Knightley porte avec beaucoup d'a propos  ce personnage de femme intègre qui va connaitre énormément d'epreuves et elle est bien épaulée par un casting de comédiens britanniques de haut niveau parmi lesquels  le revenant Ralph Fiennes;  fort convaincant en avocat experimenté qui soutiendra Katharine envers et contre tous .

official_secrets_10
Doté d’une mécanique narrative classique mais diablement efficace, on déplore juste une mise en scène peu trop scolaire, surtout si on compare aux films de Speiberg et Stone précités.

Mais cet intense  "Official Secrets",  qui prône les séquences de prouesses verbales sur l'action proprement dite reste de bonne tenue et plaira à coup sur aux amateurs de ce genre de cinéma politique et rythmé. 

 

 De Gaulle, Gabriel Le Bomin 

Sorti  en mars 2020 au cinéma, soit  dix jours avant le confinement le film "De Gaulle" de Gabriel Le Bomin  a connu un vrai succès populaire, avec  600 000 entrées en dix jours.

Alors que le film vient à point nommé pour fêter les 80 ans,de l' appel du 18 juin que le Général De Gaulle a lancé depuis Londres en 1940, marquant la naissance de la résistance, on sait que ce personnage historique  reste très populaire aux yeux des français.

00449177_000012

Il faut dire qu'avant le film de Gabriel le Bomin, personne n'avait encore relevé le défi de réaliser un film biographique sur  un personnage dont le coté statue du commandeur avait  sans doute de quoi effrayer.

Plus intéressé par le De Gaulle « illégitime » : l’homme de juin 1940,  qui  a dit « non » , la période où pour le cinéaste " il est le plus fragile, le plus intéressant donc le plus humain." l'approche de Le Bomin fait penser aux  brillantes « Heures sombres » de Joe Wright sur Churchill  en montrant dans le détail les circonstances qui mènent à ce moment historique.

Le film dévoile ainsi tout ou presque de  l’arrivée de cet homme providentiel qui est courageux et qui rassemble depuis Londres dans un effort de résistance.

 00449177_000058

On comprend le cheminement qui a fait partir de Gaulle à Londres et lui faire prendre le risque incroyable d’être considéré comme un déserteur.

Mais le film se focalise également avec de longues séquences sur un De Gaulle plus intime notamment lorsque le couple apprend qu’Anne est atteinte de trisomie 21, maladie appelée à l'époque du dur nom de « mongolisme ».

Cette partie intimiste, plus méconnue  du grand public, avec une Isabelle Carré convaincante en Yvonne de Gaulle est  sans doute la plus value du film.

00449177_000014

Un film qui par ailleurs  pêche un peu plus sur la partie historique , trop lisse, trop hagiographique et trop didactique  ainsi que par une mise en scène trop impersonnelle qui font pencher le film du coté d'un téléfilm du service public.

Dommage pour l'’interprétation sobre  et inspirée de Lambert Wilson en Général de Gaulle !!

 

Retrouvez tous ces films et le reste de la programmation sur les chaines de Ciné plus sur My canal