Je suis heureuse de vous faire part d'une bien jolie découverte théâtrale : Tu es vraiment si pressé ?, une pièce portée par les deux formidables comédiens que sont Chantal Péninon et Denis Tison.

                                      AFFICHE 2021

 La scène s'ouvre sur une drôle de petite dame, vêtue d'un tablier, Mme Lefort (alias Chantal Péninon) s'affairant à la confection d'un copieux petit-déjeuner. Depuis qu'elle a perdu son mari, Mme Lefort loue une petite chambre à des pensionnaires de passage. Un, deux jours, tout au plus. Mais depuis deux semaines, elle accueille chez elle un mystérieux visiteur, Monsieur Robin (Denis Tison) qui semble bel et bien décidé à rester encore chez elle. Pour dit-il, régler quelqu'affaire... Petit à petit, le temps se dilate entre les repas qu'ils partagent, des conversations sans fin qui prennent parfois des allures de confidences. Des danses, même, au rythme de musiques qu'ils affectionnent tous deux. Le spectateur assiste à la naissance de quelque chose d'unique, qui l'émeut. Car nos deux protagonistes semblent se connaître depuis toujours. Leurs langues se délient avec une incroyable facilité, leurs coeurs s'ouvrent l'un à l'autre sans se forcer. Et c'est là ce qui nous intrigue : mais d'où vient cette complicité presque innée, entre eux ? Cette impression d'avoir trouvé une âme sœur dans celle de l'autre ? Cette magie qui fait qu'une femme ô combien vive, dotée d'un caractère bien trempé et d'une langue qui ne tient pas en poche, se sente si proche d'un homme auss discret, timide, et vice versa ?

Rassurez-vous, chers spectateurs, nos deux compères ne vous mettont pas au supplice très longtemps et vous aurez la réponse à ces questions bien assez tôt. Car l'intérêt de la pièce ne réside pas dans cette révélation, mais bien dans l'évolution de cette relation, tissée par le fil des mots. 

Tu es vraiment si pressé ? est une pièce très joliment écrite, aux dialogues pleins de sentiments. Beaucoup d'émotions planent au-dessus des moments de silence, dans les espaces que laissent les non-dits. J'ai trouvé ce duo de comédiens épatant, magnifique de justesse du début à la fin. J'aurais aimé que le rideau ne tombe jamais, afin de pouvoir écouter, encore et encore, les échanges de ces deux personnages, leurs récits de vie, leur manière de voir le monde. Sous la direction de Claudine Guittet, la mise en scène parvient habilement à nous faire entrer dans l'intimité de la maison de Mme Lefort, et dans la profondeur de leur jardin secret, à tous deux. L'impression d'être dans une bulle hors du temps ne m'a pas quittée.

Chez Baz'art, nous espérons que la Compagnie Vue sur Scène ira poser ses valises dans d'autres théâtres, après avoir terminé cette saison au Théâtre de La Croisée des Chemins ! Pour connaître l'actualité de la compagnie, c'est par ici que ça se passe !