jeudi 25 novembre

Beau livre sur le cinéma: François Truffaut film par film

  "Chaque cinéphile joue lui même un drole de jeu: elire son Truffait préféré. C'et que choisir son Truffaut préféré, c'est revendiquer sa part la plus secrète, la plus jusq'au boutiste. Bien sur l'éloge de la sirene m'est indispensable.. amour, amour les chiens sont lachés...Mais a t-on jamais été plus loin que les deux anglaises.? Et  le pianiste est le plus libre des films.. Et la saga des Doisnel est une montagne! " Des 400 coups à Jules et Jim, en passant par Le Dernier Métro, François Truffaut , décédé en 1984, est... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 25 novembre

Miraï, ma petite sœur sur Ciné +

Mamoru Hosoda s’est imposé comme l’un des plus grands réalisateurs de films d’animation japonais contemporain et sans doute le sucesseur légitime d' Hayao Miyazaki . La preuve avec Mirai ma petite soeur à voir actuellement sur les chaines de Ciné +   Mais quel est donc ce sentiment étrange qui envahi Kun depuis l’arrivée de Miraï dans la maison ? Le garçonnet de quatre ans était si bien cajolé par maman dans la belle maison que son papa à dessinée. Papa et maman ne sont plus vraiment disponibles, accaparés tous les deux... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 16:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 25 novembre

A voir au cinéma : AU CRÉPUSCULE, un film lituanien rare et exigeant

 Réalisateur lituanien, Sharunas Bartas propose souvent des films impénétrables, mélancoliques, secrets qui se méritent un peu mais qui valent largement le détour . C'est le cas pour Au  Crépuscule,  découvert l'an passé au festival Lumière et qui sort enfin cette année, auréolé du label cannes 2020 Dans ce film de  plus de  2 heures , Sharunas Bartas pose sa caméra au cœur de la campagne lituanienne, où les paysans se voient dépossédés de leurs biens et entrent, pour certains, en lutte armée contre... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 25 novembre

Et d’un seul bras, la sœur balaie sa maison : La Barbade loin des images de carte postale

   « La plage pue la mousse croupissante, les algues sargasses et les entrailles en putréfaction des poissons échoués qui pourrissent dans l’air tiédissant ». La Barbade; si ce lieu évoque des images de vacances, de plages de sable blanc et de mer de turquoise ; c’est une toute autre réalité que nous dévoile Chérie Jones, née à la Barbade, avocate,  bien loin de la carte postale.  La Barbade de Chéries Jones,  c’est celle de Lala, jeune femme qui vit dans la misère, comme sa mère et sa... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 25 novembre

De son vivant :le mélodrame assumé- mais un peu appuyé- d'Emmanuelle Bercot

     A l’inverse de La Fracture de Catherine Corsini, présenté aussi au  Festival de Cannes 2021, De son vivant,  le long métrage d’Emmanuelle Bercot  n'est pas  un long métrage critique sur la situation de l’hôpital en France. Au contraire, le film  montre un service hospitalier serein  qui prend le temps d’accueillir le patient en soin palliatif , même de chanter avec  lui, et de soucier surtout  de son bien-être pour que celui ci accepte de... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,