ressources_2021-09-08_LES-CHOSES-HUMAINES_Photo_06

Pour commencer la semaine, un focus sur la sortie du dernier film  d'Yvan Attal, Les choses humaines qu'on a vu et beaucoup aimé et qui sort dès ce mercredi  en salles. 

On attendait avec une certaine impatience son nouveau film, après la sortie de son dernier succès Mon Chien Stupide- , auréolé d'une interview qui avait affolé tous les compteurs d'audience sur notre site

Après John Fante, l’acteur réalisateur s’attaque donc à une autre adaptation, puisque son film est tiré du roman Les Choses humaines de Karine Tuil  qui avait connu un beau succès en librairies, notamment et justement* récompensé par le Prix Interallié et le Goncourt des Lycéens).

Image

La fameuse zone grise du consentement , bel argument casse-gueule pour un roman et pour le film qui en est tiré.

Karine Tuil et désormais Yvan  Attal affrontent non sans bravoure et un certain panache l' emballement médiatique et le pouvoir toxique des réseaux sociaux,  dans un récit  puissant qui  interroge dans sa description du microcosme politico-mediatico- parisien.
G04823Le scénario, fidélement adapté du roman de Tuil, même si Attal a été forcément contraint, vu la taille du roman original,  d'épurer largement le trait, aborde le sujet de la violence du monde contemporain et nous confronte à nos peurs : qui est à l’abri de se retrouver un jour piégé dans un redoutable engrenage ?

Le film d'Yvan Attal, qui est un vrai film de procès dans sa dernière partie,  questionne le consentement et la vérité juridique dans une affaire de viol dans une ère post #MeToo et #BalanceTonPorc; sujet particulièrement délicat même ( parce ce qu'il?) s'il est évidemment  dans l'air du temps ..

Le  livre pose toutes les grandes questions d’aujourd’hui, rendant l' affaire et le traitement  particulièrement complexes: le spectateur est ainsi brinquebalé d’un côté et de l’autre et qu'il n'y a pas qu'une seule vérité..

Pour incarner  des personnages qui pourraient parfois flirter avec la caricature sur le papier , Yvan Attal s 'entourent, dans les rôles principaux de son fils ainé Ben Attal et de sa femme, Charlotte Gainsbourg, avec laquelle il avait tourné  plusieurs fois depuis Ma femme est une actrice  et avec qui il se sent particulièrement à l'aise pour tout lui demander de jouer. 

Le reste du casting se révèle  particulièrement solide  avec notamment des comédiens experimentés meême en second role comme Matthieu Kassovitz, Pierre Arditi ( le seul qui oublie un peu la retenue dans son jeu) , Benjamin Laverhne (assurément et définitivement un des meilleurs comédiens actuels français qu'on est si fiers d'avoir rencontré récemment ), ou du coté des jeunes, en plus de  Ben Attal, où trône la vraie révélation du film  la bouleversante et très juste Suzanne Jouannet.

Tirant partie d'un  roman très dense, Attal réussit sans doute un de ses meilleurs films, d'une grande efficacité narrative et qui fait salutairement réfléchir.

Image

interview-yvan-attal1

 

Les choses humaines- Sortie en salles le 1er décembre 

Un film vu le 9 novembre  2021 au Comoedia de Lyon  en présence de Maître Doyez, avocat au barreau de Lyon et Cédric Antoine, juge d'instruction au tribunal judiciaire de Lyon.

* Le livre de Karine Tuil a avait été  quelque  peu malmené sur ce site, mais ce n'est pas le même rédacteur qui a chronique le livre et le film dont acte.. 

-