980X360-SANS-DATES-SANS-LOC-03

Guy Carlier, chroniqueur à la radio et la télévision, auteur, parolier (il a  notamment écrit pour Johnny Hallyday mais aussi pour Mélody le fameux " y'a pas que des grands qui revent)  était  présent cet été  sur la scène du Chien qui fume à Avignon pour faire découvrir en avant première son spectacle autobiographique « Carl et Gitou ». qu'il joue sur Paris au Théâtre des Mathurins à partir du 8 janvier .

On se souvient de ce sniper de la radio, que ce soit  France Inter, Europe 1 ou France 3,  tant il a étrillé pendant plus de vingt ans les stars du PAF avec un sens de la formule proportionnel à sa « méchanceté rigolarde ». 

Dans ce  beau second spectacle, dix ans après son tout premier, un spectacle finalement plus grave que comique, plus mélancolique que rigolard, mais un spectacle terriblement sincère et vibrant, le public entend d’abord juste sa voix qui prévient sans préambule les spectateurs  « Je sais ce que vous allez vous dire : Putain, qu’est-ce qu’il a maigri. Mais vous allez vous dire aussi : Putain, qu’est-ce qu’il a vieilli. "

Guy Carlier - "Carl et Guitou" spectacle en rodage Toutes les dates et réservations sur www.tsprod.com | Facebook

Alors c'est vrai qu'on peut se faire cette réflexion, car après avoir atteint 250 kg, Guy Carier a perdu plus de la moitié de son poids et les années ont marqué son corps et son visage, mais  le  style de Guy Carlier nous séduit toujours,  avec sa plume trempée au vitriol de la tendresse , une plume bien à lui et toujours intacte.

Surtout que dans ce  nouveau spectacle, on devine aussi la contribution  à la mise en scène, aussi  élégante que  délicate,  et teintée de sensibilité de François Rollin co-auteur et metteur en scène

Si le début du spectacle est l'occasion pour Guy Carlier de montrer son coté Carl ( Docteur Jekyl ) un peu cinglant sur les stars (Arthur ou Souchon en prennent un peu pour leur grade), la seconde partie est surtout là   pour montrer que Guitou-Mister Hyde prend le dessus, et que la vie est douce et vaut largement la peine d'etre vécue!! 

Un superbe seul en scène, , très prenant, à la fois émouvant et joyeux. qu réussit parfaitement à mettre en évidence la facette humaine et précieuse de Guy Carlier.  

GUY CARLIER 

à partir du 8 janvier 
les samedis à 19h et dimanches à 17h,
au Théâtre des Mathurins.