9782080270597_600x909

 

  Le journaliste et romancier François-Guillaume Lorrain nous avait dĂ©jĂ  ravis avec son passionnant essai "Les enfants du cinĂ©ma" mais  aussi quelques annĂ©es plus tard « L'AnnĂ©e des volcans Â», oĂą il racontait l'histoire d'amour entre Roberto Rossellini et Ingrid Bergman.

 Dans son nouveau roman « Scarlett Â» François-Guillaume Lorrain fait revivre les coulisses d’un long mĂ©trage qui passionna l’AmĂ©rique et marqua l’âge d’or d’Hollywood, "Autant en emporte le vent".

 Il nous plonge avec dĂ©lectation  dans les affres du du « royaume merveilleux de Hollywood oĂą les coups bas n'empĂŞchaient pas les grands seigneurs de s'embrasser aux avant-premières Â».

 David O. Selznick, le producteur mĂ©galomane, la très acharnĂ©e Vivien Leigh, le flegmatique Clark Gable, et Hattie McDaniel, la première interprète noire oscarisĂ©e : tous les acteurs principaux de cette film majeur de l'histoire du cinĂ©ma s'appuie sur beaucoup d'archives.

 Le livre, trĂ©pidant Ă  souhait,  raconte comment un seul homme, perdu d'un dĂ©sir mĂ©galomaniaque d'adapter un roman impossible Ă  adapter, a fait dĂ©filer et lanterner pendant près de trois ans toutes les grandes actrices amĂ©ricaines, pour au final choisir une Anglaise inconnue

 On devine mieux Ă  quel point l'Hollywood de l'âge d'or fut un cocktail de strass, d'embrassades et de couteaux dans le dos.  

Tout cela conduit Ă   un rĂ©cit d’une grande densitĂ© romanesque oĂą l'obsession cĂ´toyait la manipulation et l'humiliation. Revivre cette histoire c'Ă©tait tenter de renouer les innombrables fils d'un feuilleton qui a passionnĂ© l'AmĂ©rique plus encore que la guerre qui menaçait..  

 On se rend compte Ă  quel point la Scarlett de Margaret Mitchell fut en quelque sorte  la première figure fĂ©minine moderne de la littĂ©rature amĂ©ricaine : elle brise toutes les conventions sociales, hormis celles du système esclavagiste, elle ne fait pas mystère de ses mauvaises pensĂ©es, est prĂŞte Ă  tout pour faire revivre son domaine sudiste. 

Le style, très romanesque et flamboyant permet ainsi de faire revivre avec une grande fluiditĂ©  une Ă©poque rĂ©volue et de  souligner la nĂ©cessitĂ© de certains combats qui traversent encore l'actualité…

Un livre enivrant et passionnant.

« Scarlett », de François-Guillaume Lorrain, éd. Flammarion, 320 p., 20 €.