FI0B9yxXIAEooeh

Jean-Baptiste Thoret, critique et historien, aime la route au cinéma, on se souvient de « Road movie U.S.A » beau livre co-écrit avec Bernard Benoliel paru chez Hoëbeke en 2011.

Aujourd'hui avec ce documentaire à découvrir en salles dès le 19 janvier,  c'est avec Michael Cimino qu'il embarque pour un périple de 4000 km, départ Los Angeles direction le Montana en passant par les montagnes du Colorado.Ce road-movie oral et enregistré deviendra d'abord un profil publié dans les Cahiers du Cinéma puis un livre, Michael Cimino, les voix perdues de l'Amérique (Flammarion).

image3FR182457122621

Dix ans plus tard, Cimino n'est plus mais son fantôme continue de hanter certains replis de l'espace américain. Michael Cimino un mirage américain a été tourné en janvier-février 2020 aux États-Unis, en équipe réduite juste avant le premier confinement mondial.

Véritable road movie documentaire de Los Angeles-Hollywood à New York, dans lequel Jean Baptiste Thoret traverse des lieux mythiques et des paysages et rencontre des personnages hauts en couleurs et des figures du cinéma pour mieux évoquer Michael Cimino et ses films, son Amérique.

Comme John Ford auparavant, Michael Cimino Voyage au bout de l'enfer, La Porte du paradis, L'Année du dragon...).a su raconter son propre mythe de l'Amérique et imprimer une légende tout aussi emblématique mais plus critique de la société et de l'histoire de l'Amérique.

image6FR094546122721

Début du voyage, et premier arrêt en immersion dans la communauté de Mingo Junction (Ohio) au sein de la population et des figurants de l'époque du tournage de Deer Hunter/Voyage au bout de l'enfer (second film qui consacra Cimino à Hollywood). Fin du voyage à New York, dans le Chinatown de L'Année du dragon, après avoir rencontré Stanley White, (le véritable policier qui lui inspira le personnage de Mickey Rourke).

« Si vous voulez comprendre mes films, il faut que vous voyiez les paysages de mon Amérique, les endroits où j'ai tourné, il faut que vous regardiez les ciels immenses du Montana et les premières neiges sur les montagnes du Colorado »

 Plus qu'un brillant documentaire sur la carrière d'un cinéaste majeur, Michael Cimino Un Mirage Américain de Jean-Baptiste Thoret est une œuvre passionnante sur le fondement même du cinéma de Cimino : l'Amérique et ses habitants auxquels Thoret rend un vibrant hommage.

image4FR094245122721

Car Cimino, disparu en 2016, savait  mieux que personne combien son nom relève aussi bien du mythe que de l'épouvantail. Jeunedébutant, en 1974, il convainc Clint Eastwood alors l'acteur le plus important d'Hollywood, star du box-office de jouer dans son premier film « le canardeur » faux film de gangsters, mais vrai film mélancolique.

Il signe ensuite trois chef-d'oeuvre indiscutables : « Voyage au bout de l'enfer » cinq oscars et une réputation de réactionnaire, « La porte du paradis » magnifique western fleuve, énorme échec commercial et une réputation de marxiste, « L'année du dragon » et une réputation de raciste.

Dans le documentaire, . Jean-Baptiste Thoret se livre à une analyse brillante de ses films  « Tous ses films ont mis en scène la stupéfaction de ceux, qui devant les temps qui changent réalisent brutalement qu'ils n'ont plus leur place ».
JB-THORET_WBI-Saintes
Le film  creuse notamment  la question de savoir ce qu'est devenu Mingo Junction, le village de l'Ohio que l'on voit au début et à la fin de Voyage au bout de l'enfer, ainsi que ses habitants pour qui ce tournage a constitué quelques semaines mémorables (
Beau film sur un réalisateur,rare, qui a toujours sa place dans le coeur des cinéphiles comme l'avait  prouvé l'accueil chaleureux  qu'il recevait à chaque passage au festival lumière !

Michael Cimino, un mirage américain (2021) 

Au cinéma le 19 janvier 2022

Un documentaire signé Jean-Baptiste Thoret

Avec John Savage, Tommy Fitzgerald, James Toback

Film découvert en avant première au comoedia  le 4 janvier 2022