UN MONDE_PHOTO5

  C'est le premier jour de rentrée scolaire pour Nora, qui rejoint l’école où se trouve déjà son grand frère, Abel

Très vite, la fillette va se retrouver dans une position de témoin  en découvrant que son frère est victime de harcèlement. 

UN MONDE_PHOTO11

Dans son premier long métrage, présenté en sélection officielle à Un certain Regard, la Belge Laura Wandel filme,avec une admirable maîtrise, le microcosme d’une cour de récréation, et sonde de l'intérieur ces violences qui changent parfois les cours d’écoles en lieux de calvaire.

« A hauteur d’enfant »: pour une fois, cette expression,  souvent galvaudée,  prend tout son sens : on règle de suite nos pas sur ceux de Nora, sorte de Rosetta des cours d'école et on va comprendre avec son regard de très jeune fille les mécaniques pernicieuses du harcélement scolaire. 

UN MONDE_PHOTO3

On ne lâchera jamais les basques de cette tête de mule au regard froidement déterminé qui va perdre peu à peu son insouciance et affronter la réalité avec lucidité et une once de fatalisme  et restera longtemps en mémoire le visage de Nora que la très jeune Maya Vanderbeque incarne avec une justesse sidérante.

La réalisatrice accompagne avec sa mise en scène au cordeau et une tension psychologique prégnante le conflit de loyauté dans lequel sa jeune héroïne se retrouve plongée malgré elle.

On appréciera aussi un gros travail sur le son et sur le hors champs qui rend l'immersion d'autant plus impressionnante. 

UN MONDE_PHOTO10

Le spectateur découvrira aussi à son insu les répercussions importantes que cela entraîne sur son quotidien et pour son entourage, celui ci se révélant souvent impuissant à l'image du père, incarné par le solide et pourtant fragile Karim Leklou. 

Sans aucun pathos; mais avec une empathie déchirante, et une justesse de chaque instant, Laura Wendel, visiblement fortement inspirée par le cinéma des Dardenne ou de Michaël Haneke, propose une étude en profondeur d’un microcosme qui nous apprend terriblement sur la cruauté du monde scolaire.

UN MONDE_PHOTO1

 Les ravages du harcèlement scolaire sont décrits avec  beaucoup de subtilité par Laura Wandel qui filme sans distance la circulation de la violence et la difficulté de l'encaisser.

 Interprété par deux enfants prodigieux de vérité, ce film est un modèle de délicatesse et de maitrise.  

 

  Un monde de Laura Wandel  sort en salles le 26 janvier 2022-

Un film distribué par Tandem films

1h15 - Belgique 

Le film sera présenté ce mercredi 19 janvier à Lyon au cinéma Comoedia en présence de la réalisatrice dans le cadre du festival Télérama.