hyperrealisme

Vrai ou faux ? Plongez dans l’univers troublant de l’hyperréalisme !

Après Bilbao, Canberra, Rotterdam, Liège et Bruxelles où elle a connu un immense succès, l’exposition itinérante "Hyperréalisme. Ceci n’est pas un corps" s’arrête en ce moment à Lyon à la Sucrière .

 L’exposition présente une série de sculptures qui ébranlent notre vision de l’art.
Alors, réalité, art ou copie?
49
 © Fabrice SCHIFF
Il faut dire que certains artistes exposés à La Sucrière s’efforcent de donner du corps humain la représentation la plus fidèle et vivante possible tandis que d’autres, au contraire, questionnent la notion de réalité : nouvelles technologies, représentations populaires détournées, déformations....
On a pu voir cette exposition  il ya quelques jours et vous on en dit plus tout de suite :  

FAB_3646

 © Fabrice SCHIFF

 Hyper Réalisme, ceci n’est pas un corps...

 Du bronze, du silicone, du marbre, du plâtre, du polyester, du bois, de la fibre de verre, du platine, de la résine, de la cire, du polyuréthane, pour de sculptures hyperréalistes.
De la peau, des rides, de la chair, de la sueur, des poils, du sang, des veines, des cheveux, une représentation organique
saisissante d’un réel synthétique.FAB_3653
Des corps plus vrais que nature.

Le parcours rassemble plus de 40 sculptures d’artistes internationaux de premier plan : George Segal, Ron Mueck, Maurizio Cattelan, Berlinde De Bruyckere, Duane Hanson, Carole A. Feuerman, John DeAndrea,...    

FAB_3691

 © Fabrice SCHIFF

FAB_3717

 © Fabrice SCHIFF

 L’hyperréalisme pour mettre à distance l’humain dans l’art, c’est du réel imaginaire, de l’imaginaire à l’illusion parfaite. Des œuvres d’art comme un miroir pour étudier le corps et la perfection de ses défauts.

La touchante fragilité d’un immense nouveau-né, la douceur diffusée par deux corps enlacés, la tension apaisée de deux nageuse encore ruisselantes...
Naturelle et culturelle, la visite de l’expo HyperRéaliste est une plongée vertigineuse, dérangeante, troublante mais aussi amusante comme un trompe l’œil rigol’art.
Méfions nous, à la Sucrière, pour notre plus grand plaisir, les apparences seront trompeuses.


FAB_3672 (1) © Fabrice SCHIFF

1000 © Fabrice SCHIFF

FAB_3642

 © Fabrice SCHIFF

 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Philippe (@bazartinlyon)

Date: À partir du 11 février 2022 Horaires: Du mardi au vendredi : de 10h à 17h (Dernières entrées à 16h)

Les week-ends, jours fériés et vacances scolaires : de 10h à 18h (Dernières entrées à 17h)

Durée: 1h environ Lieu: La Sucrière - 49-50, Quai Rambaud, Lyon, FRANCE 69002 

© Fabrice SCHIFF