téléchargement (36)

 Imaginez un monde  où la cheffe de l'état  décide de ne pas  se représenter

À trois jours de l'élection, son successeur désigné est menacé par des révélations orchestrées depuis la Russie et le candidat d'extrême-droite a des chances de gagner.

Dans « le Monde d'hier »(titre emprunté à l'autobiographie de Stefan Zweig rédigée en 1941, dans laquelle il évoque l'Europe d'avant 1914 puis les nationalismes et « la défaite de la raison »), la fiction trouve bien des échos avec la situation politique de la France actuelle ou récente – et sort donc opportunément le 30 mars, à 11 jours de la présidentielle.

Diastème (qui avec « Un Français », en 2015, parlait déjà de l'extrême-droite, à son sens « le plus gros problème de notre société à court terme ») a fait une fiction qui pourrait paraitre parfois un peu invraisemblable et film  est parfois un peu trop théatral  mais l'ensemble fonctionne pas mal.

Grâce aux interprètes, Léa Drucker en tête, ambiguë et torturée à souhait, Denis Podalydès, à l'aise dans tous les rôles (celui du très puissant Secrétaire général de l'Élysée), Alban Lenoir, sobre dans les basses œuvres,  ou encore Benjamin Biolay, Premier ministre au bout du rouleau.