Après Ada et Graff la semaine passée, voici notre seconde chronique de nos romans de la rentrée littéraire lus en avant première et qui vont débouler dès la semaine prochaine en librairie.

Direction Dakar décrit par un marseillais qui confirme son statut à part dans la littérature française  : 

4 (1)

"Un jour on fêtera mon mariage pendant toute une semaine.Tu seras invité. On dansera et les griots me chanteront. Au 7e jour on sortira mon wakhande,tous les tissus que ma mère garde depuis que je suis né et le soir même nos houssmantas nous accompagneront, moi et mon mari jusqu'à notre chambre nuptiale."

A Thiaroye, un quartier proche de Dakar, trois amis passent le bac. À quelques jours des résultats du bac, chacun devra affronter l’ambiguïté de son positionnement pour décider de son futur.

IMG20220730161545Avec son formidable premier roman, Cinq dans tes yeux . le Marseillais Hadrien Bells avait débarqué voilà deux ans avec fracas  dans le paysage littéraire français.

Avec son deuxième roman, hommage à Dakar et à sa jeunesse, il confirme son inventivité et toute sa dérision.

Hadrien Bels nous emmène à Dakar, aux côtés de trois jeunes qui attendent fébrilement leurs résultats de bac, sesame d’une émancipation, d’un possible départ vers la France.

Coup de ♥️ pour la plume inventive d'Hadrien Bels  : son écriture se nourrit une fois de plus de la langue de la rue, ainsi que des grands maîtres de la littérature africaine,  pour tisser un roman lumineux qui nous donne à voir et ressentir l’énergie folle de la jeunesse dakaroise 

Dans Tibi la blanche,  chaque page est remplie des saveurs et des couleurs de l'Afrique sans que jamais cela ne vire au folklore.

De plus, les trois protagonistes principaux ont suffisamment d'aspirités et d'épaisseur pour qu'on les suit et qu'on vibre avec eux .

Un pays rempli de paradoxe, où cette jeunesse fait souffler un vent de modernité souffle sur des traditions et croyances ancestrales, entre griot et marabout.

Quelle belle déclaration d’amour à Dakar dans ce récit authentique, riche et fievreux, dans lequel les  chapitres, courts et incisifs,  insufflent un phrasé et un rythme particulièrement bienvenus. 

 TIBI LA BLANCHE

HADRIEN BELS | LITTÉRATURE

Editions L'iconoclaste

18 Aout 2022