chato

"La prose abstraite prenait chair. Elle s'illuminait d'une évidence nouvelle. Il y avait donc des livres qui parlaient de lui, d'eux et qui le faisaient avec d'autres mots que ceux du marquis de Sade ! Pourtant la consolation était mince. Car en dehors d'un peu de pitié, quel bénéfice le héros tirait-il de cette sincérité envers le monde ?
Il n'y a rien à attendre de cette société, dit Étienne.
Elle nous condamnera toujours."

 Publication inédite aux Éditions de La Martinière Littérature à l’occasion de la rentrée littéraire 2022. Le Château des trompe-l’œil de Christophe Bigot est un hommage aux grands romans gothiques du 19 siècle.

Ce roman, , écrit avec une plume aussi vénéneuse que sensuelle, est enrichi d'une dizaine de très belles  planches d’illustrations intérieures.

bigot

 

Un roman à l’atmosphère unique et fascinante, qui questionne des sujets d’une actualité toujours brûlante.

D'une très belle fabrication - reliure cartonnée, découpe de la couverture, jaspage bleu, illustrations intérieures réalisées par Yohann Propin à la façon des gravures anciennes - ce livre récompensé par le Prix de la Nuit des Livres connaît un beau succès en librairie avec déjà 6000 exemplaires vendus et une réimpression déjà lancée.
Ce roman s'inscrit également dans l’esprit des grands récits gothiques du XIXe siècle. On y suit Baptiste Rivière, jeune clerc de notaire convoqué en 1837 dans le château d’Escreuil pour s’y faire dicter les dernières volontés de la propriétaire des lieux, une mystérieuse baronne veuve d’un aristocrate guillotiné sous la Terreur.
En s’aventurant dans les recoins sombres du château, Baptiste va peu à peu se retrouver pris dans les mystères de ses habitants. Qui croire ? Comment défaire le vrai du faux ? Comment démêler la petite histoire de la Grande ?
Jouant astucieusement sur les codes du conte gothique et du récit d'émancipation, ce roman offre une immersion aussi haletante que vertigineuse dans les tréfonds de l'âme humaine. 

Le-Chateau-des-trompe-l-oeil

Le Château des trompe-l'œil 

Christophe Bigot

Éditions de La Martinière

paru le 26 aout 2022