3D_SND_SNC_ChacunChercheSonChat

CHACUN CHERCHE SON CHAT  est ressorti il y a peu  en version HD et pour la première fois en Blu-ray

A travers une histoire de chats et d'une jeune fille qui a perdu le sien, le film est avant tout une évocation de la vie d'un quartier parisien où plusieurs mondes cohabitent, se confrontent, se rencontrent, organisés en réseaux de communication complexes.

Cédric Klapisch, qui était à l’époque du film- 1996-  un jeune réalisateur prometteur, auréolé du succès totalement inattendu de son second film Le péril jeune, livre ici une synthèse de son cinéma, celui ci et celui des années à venir : un  cinéma énergique, choral, un vrai cinéma de quartier et de personnages .

CHACUN_CHERCHE_SON_CHAT__HERO_1920x1080__PNG

En efft, à travers cette série de portraits, Cédric Klapisch film un quartier parisien (passage des Taillandiers, dans le 11e) alors en pleine mutation. 

Avec ses couleurs contrastées qui explosent au milieu de la ville grise, Chacun cherche son chat est un vrai petit bonbon visuel qui fait plaisir à voir, très joliment mis en scène et aux décors qui font typiquement années 90.

MP_PH_02_TE_XXX_XXX_BD

Ce film, qui a reçu le Prix de la Critique internationale, au Festival de Berlin, en 1996; vaut avant tout pour la découverte brut de décoffrage de Renée Le Calm, découverte à 74 printemps qui avait déjà joué dans le premier long de Cédric Klapisch Riens du tout, dotée d'une gouaille singulière, qui se retrouve à la tête d’un véritable réseau de retraitées qui cherchent l’animal égaré. 

Le long métrage est un film de voisinage dans son propos et dans son fonctionnement même : il faut savoir que certains membres de l’équipe de tournage étaient des habitants du quartier, tout comme les figurants, des acteurs et des actrices occasionnels dont en premier lieu l'incontournable madame Renée, décédée voilà trois ans après avoir été vue de nombreuses fois au cinéma après Chacun cherche son chat.

MP_PH_10_TE_XXX_XXX_BD

Il faut savoir que Cédric Klapisch avait, au départ, l'idée de faire un court-métrage sur Paris, mais le réalisateur a voulu ajouter plusieurs détails en cours d'écriture, ce qui a enrichi le scénario, et ce qui explique que parfois le film accuse quelques légères baisses de rythme. 

 A noter qu'autour d'une Garance Clavel, révélation épatante du film, trop peu vue au cinéma depuis, on croise pas mal de tête devenues  pour certaines très connues 25 ans après

Ainsi, Olivier Py, l'ex directeur du festival d'Avignon,  et Zinedime Zoualem, habitué du cinéma de Klapisch jouent alors leurs premier rôles au cinéma, respectivement  en colocataire homo de l'héroïne et allié un peu benet à la recherche du minou égaré tandis que Romain Duris jouait alors pour la deuxième fois sous la direction de Klapisch, après Le Péril Jeune,  un petit rôle à la fin du film en tant que voisin de la protagoniste.

Avec ce film extrêmement sympathique, qui passe bien le cap des années 25 ans après sa sortie, Cédric Klapisch confirmait son talent pour tisser des comédies sociales et intergénérationnelles au scénario certes pas toujours très fourni mais à la mise en scène énérgique et surtout au casting formidable.

MP_PH_05_TE_XXX_XXX_BD

CHACUN CHERCHE SON CHAT  de Cédric Klapisch en digibook (DVD/BRD) le 18 octobre 2022.

 Éditeur : M6 Video SND

 

 

BD-3D_SND_SNC_ChacunChercheSonChat

Bonus : combo avec le Blu-ray et le DVD du film - Coulisses du film avec Cédric Klapisch, Garance Clavel et Zinedine Soualem (2022, 31 mn 39) - bande annonce (1 mn 42)