151222_couverture_Hres_0

« Emprunter une grande route toute tracée n’honore pas  l’homme de bien, en ouvrir une nouvelle, oui. »

 Le siècle des Lumières s’ouvrent devant Michel Adanson. Jeune naturaliste, il s’embarque pour le Sénégal et l’ile de Gorée afin d’étudier la flore locale. L’encyclopédie qu’il rêve de réaliser sera le projet de toute sa vie.

Loin des expatriés français qui s’enrichissent dans le commerce triangulaire avec pour toute monnaie la déportation d’esclaves noirs, Michel Adanson tombe immédiatement sous le charme du pays, de sa faune, de sa flore, et surtout de ses habitants.

IMG20221120145313

"S’aimer, c’est aussi partager le souvenir d’une histoire commune."

Un français qui apprend le Wolof, qui écrit sur les coutumes des sauvages et qui parle aux Nègres, attise forcément des jalousies. Maram, une jeune africaine promise à l’esclavage sera son premier amour.

Mais tout cela, Aglaé le découvre à la mort de son père, Michel Adanson en scientifique méticuleux mais aussi en amoureux de l’Afrique a tout retranscrit dans une très longue lettre à sa fille.

 Récit intime d’un voyage d’étude au Sénégal.

Récit initiatique d’un jeune homme qui découvre qu’Eros et Thanatos sont souvent liés. Michel et Aram, elle fut son Eurydice il fut son Orphée.

Un roman comme un voyage, un beau voyage en terre Wolof, un voyage au siècle des Lumières pour nous et de l’obscurité et de la souffrance pour tout un peuple.

David Diop, conteur accompli nous embarque dans un périple africain d’un autre temps.

Avec lui nous découvrons Michel Adanson, un scientifique humaniste injustement oublié des livres d’Histoire, et lisant « La porte du voyage sans retour » nous découvrons un romancier à l’écriture naturaliste et poétique d’une grande finesse. 

La Porte du voyage sans retour ou Les cahiers secrets de Michel Adanson

David Diop

Voir la fiche du livre sur le site de l'éditeur Points 

Littérature française
Date de parution 19/08/2022
7.90 € ; 264 pages