unnamed - 2023-04-23T014115

Dans la petite ville de Calder Valley, dans le Yorkshire, la sergente Catherine Cawood va bientôt déposer l’insigne. Sept mois, une semaine et trois jours la séparent de la retraite.

Mais d’ici-là, elle va devoir affronter un quotidien toujours aussi âpre. Rien ne lui est épargné ; surtout pas le pire, lorsqu’elle est appelée sur les lieux d’une découverte macabre ; des ossements ont été retrouvés dans un réservoir d’eau en maintenance.

 Dotée d’une écriture de haute volée, d’une protagoniste incroyablement profonde et charismatique, d’une galerie de personnages secondaires touchants et d’un développement psychologique qui pousse tous les personnages dans leurs retranchements, Happy Valley nous amène jusqu’à un climax qui nous a donné les larmes aux yeux. 

Non seulement le show n’a rien perdu de sa superbe mais en outre, il emmène ses personnages plus loin qu’il ne l’a jamais fait, vers une apogée pleine de sens et d’émotions, plus redoutable que jamais en termes d’écriture, de caractérisation et de développements psychologiques. 
Porté par le formidable personnage du sergent Cawoodune, héroïne atypique, dépressive, courageuse et quasi suicidaire, incarnée par la formidable Sarah Lancashire.
 Catherine porte en elle les stigmates des violences psychologiques et physiques qu’elle a endurées, mais mène ses enquêtes tête haute et regard décidé.

  

Une héroïne que Sally Wainwright a voulue ordinaire, créée en hommage à toutes celles qui font tenir la société anglaise mais n’ont que rarement droit de cité dans les séries. 

 Incarnée depuis ses débuts en 2014 par l’impeccable Sarah Lancashire, Catherine poursuit sa lente reconstruction, après le décès de sa fille. Au fil de ce nouvel opus, elle va mener l’une des enquêtes les plus complexes de sa carrière ; une affaire d’autant plus difficile que tout la ramène au sinistre Tommy Lee Royce ( James Norton dans son rôle le plus glacant) .  

Créée par Sally Wainwright, HAPPY VALLEY a été couronnée meilleure série dramatique aux BAFTA TV Awards pour ses deux premières saisons, et récompensée aussi en 2017 des prix de la meilleure actrice pour Sarah Lancashire et du meilleur scénario. La série affiche toujours des audiences records : le premier épisode de ce troisième et dernier volet a été suivi Outre-Manche par plus de 11 millions de fans. Un western urbain dont la saison 3 livre six nouveaux épisodes intenses.

happy-valley-sarah-lancashire