Baz'art  : Des films, des livres...
24 mai 2023

Mécano; Mattia Filice : Cheminot, un jour, cheminot toujours

 

mecano

Roman de la vie du rail, compte rendu poétique et littéraire d'une vie décalée par des horaires décalés, récit quotidien d'un travail absorbant et exigeant.
La reconversion devrait bientôt frapper à la porte de Mattia, projectionniste d'un cinéma sans spectateur. Au hasard d'un voyage en train le jeune homme fait la connaissance d'un Mécano, non, on ne dit chauffeur pour un train, mais Mécano.
Comme une épiphanie, Mattia, qu'aucune histoire familiale ne prédestinait à la conduite de quoi que ce soit, se demande : mais pourquoi pas moi.

" j'écris depuis le début sur ce qui fait ma vie

depuis désormais 18 bonnes années 
Un roman écrit avec la soif de mettre de la poésie sur un travail difficile, absorbant, terriblement technique et prosaïque.
De la sélection pour entrer dans la grande famille cheminote à l'école de conduite sévère et stricte, du stress du premier train à la première  grève jusqu'à la première erreur d'aiguillage, de l'amitié et de la fraternité aussi Mattia Filice se livre dans un journal intime et lyrique à la fois. 
De l'écriture comme une absolue nécessité.
Une étonnante découverte et la naissance d'un véritable écrivain.
Mattia Filice, une locomotive dans la littérature parisienne avec "Mécano"  - rts.ch - Livres
" Mon angoisse fluctue selon les jours. Il suffit d'un événement relaté par un collègue, l'histoire des freins qui ne répondent plus et du train qui dérive, pour que je me projette dans la situation  et ne désire qu'une chose : me rendre au bureau  du chef du dépôt et poser les clés : ouais en fait c'est pas fait pour moi, sans rancune.
Profitant du train ralenti par une rampe, le Mécano a sauté de la cabine et posé des cales entre le rail et les roues. Aurais-je été terrorisé, figé, incapable de réagir ? Mes doutes ne trouveront une issue que lorsque j'y serais  confronté.
Nonna, je ne comprends pas pourquoi, enfant, alors que tu sentais que nous avions soif de sensations, tu nous faisais le récit de naufrages, d'incendies et autres séismes où le cannibalisme devenait un moyen de survie, alors qu'il aurait suffi que tu nous contes une simple journée  de travail. "

Mattia Filice, "Mécano", ed. POL.

 

 

Commentaires

Webzine crée en 2010, d'abord en solo puis désormais avec une équipe de 5 à 8 rédacteurs selon les périodes. l'objectif reste le même : partager notre passion de la culture sous toutes ses formes,ciné, livres, musique,interviews, spectacles.

 

Envoyer un mail à l'adresse suivante : philippehugot9@gmail.com 

Visiteurs
Depuis la création 7 502 993