LES-CLES-DE-JADE_photogramme_00151643-scaled

 Fifi, quinze ans,  vit dans une barre d’un quartier de HLM à Nancy, au sein d’une famille nombreuse et chaotique, qui l’occupe beaucoup : elle aide sa grande sœur et son bébé, s’occupe des petits, va faire des courses pour les petits vieux et gagner quelques sous. 

Un jour, elle rencontre par hasard une camarade de classe qui l’invite chez elle, et sur un coup de tête “emprunte” les clés de cette belle maison ensoleillée, que les propriétaires s’apprêtent à quitter pour les grandes vacances.

Elle s’y rend seule mais elle est  vite surprise par le fils de la maison, Stéphane, étudiant en école de commerce, revenu quelques semaines pour réfléchir à son avenir.  

FIFI_4-1024x614

LES-CLES-DE-JADE_photogramme_00151643-1024x614

Fifi, en salles depuis une semaine,  ou l'histoire de deux solitaires qui s’apprivoisent, et   appartenant chacun à un milieu social différent. 

Sur une trame tenue, voici un film qui distille un charme fou   dans lequel se mêle rythme, humour, et décalage absurde pour nous faire découvrir deux personnages singuliers et attachants .

Pour leur premier long métrage les réalisateurs Jeanne Aslan et Paul Saintillan s'appuient sur un duo d'acteurs dont la rencontre fait des étincelles.

LES-CLES-DE-JADE_photogramme_00185506-1024x614

Symbiose totale entre deux jeunes acteurs très prometteurs vus dans des séries françaises phares de ces dernières années : Céleste Brunnquell - en Thérapie saison 2 est lumineuse et intense et Quentin Dolmaire- OVNIS,  y  est  désabusé, lunaire et doux.