A l'intérieur, le premier long métrage de fiction du réalisateur Vasilis Katsoupis- après un documentaire resté inédit en France- , offre une nouvelle perspective du thriller de survie.

Avec Willem Dafoe comme acteur principal, ce film est une expérience cinématographique unique qui tente de redéfinir, tant que se peut,  les codes du genre. 

A L'INTERIEUR - Affiche FR (1)

Un film qui défie les codes du thriller de survie. 

Après Jodie Foster dans Panic Room,  Tom Hardy dans Locke,  ou bien Ryan Reynolds dans l'angoissant  Buried, c'est au tour de Willem Dafoe de se retrouver enfermé et c'est un immense loft new-yorkais regorgeant d’œuvres d’art qui devient sa prison.

Vasilis Katsoupis, dont c'est le premier long métrage après le documentaire My friend Larry Gus, a trouvé un pitch sympa qui cherche à redéfinir les codes du thriller de survie. Il n'y arrive pas toujours, mais le geste a le mérite d'exister. Le script se situe quelque part entre Robinson Crusoé, et la fameuse «trilogie de béton» du romancier britannique J. G. Ballard. 

Le scénario est certes un peu tiré par les cheveux, mais dans ce genre de film-concept, la vraisemblance et la crédibilité de l'ensemble importent finalement assez peu.

L'enjeu est clairement ailleurs. Katsoupis utilise son décor comme un terrain de jeu, le malmène et le déconstruit pour créer un espace en constante transformation. Chaque détail est prétexte à la destruction et au chaos, donnant lieu à une œuvre déformée et malmenée qui en créera une autre.

201_4174_D001_105667_RC

 

059_4174_D004_009449_RC

031_4174_D002_008621_RC

La performance de Willem Dafoe

Willem Dafoe est sans doute l'atout numéro du film et prouve qu'avec le temps, c'est un acteur de plus en plus fascinant.  

Son interprétation d'un voleur d'art isolé et à la limite de la démence est passionnante à observer d'autant plus que c'est l'unique acteur du film.

Oobstiné, dévoilant une sensibilité performative ahurissante, son Némo offre une prestation peu bavarde mais intensément physique, qui constitue à coup sur l'attrait principal de cet Inside en vo, thriller survivaliste pas abouti à 100% mais captivant et ambitieux. 

À L'INTÉRIEUR avec Willem Dafoe le 1er Novembre au cinéma