La Main,  c'est le  film d'horreur du studio A24 qui a attiré plus de 500 000 spectateurs en France. La main, c'est le premier film des frères jumeaux Danny et Michael Philippou après leur grand succès sur Youtube grâce à des vidéos horrifiques humoristiques.

A l'occasion de sa sortie prochaine en DVD, notre jeune rédacteur de 17 ans l'a vu et l'a approuvé : 

LA MAIN-JBD-3D

  La mère de Mia est décédée dans des conditions étranges il y a quelques mois, et celle ci a du mal a faire son deuil. Au cours d'une soirée, deux potes lui présentent a une main en plâtre qui permettrait de communiquer avec les morts. C'est le début d'un cauchemar sans issue... 

 N'étant pas très fan des films traitant du paranormal, j'y suis allé un peu  à reculons en m'attendant àn film prévisible et rempli de cliché.

Et au final quelle bonne surprise que cette Main !

 Le film commence directement dans l'action, plan séquence où l'on suit les traces d'un protagoniste chercher une personne dans une grande fête, la scène est tournée en plan séquence, on ne comprend pas vraiment ce qui se passe, puis survint le point culminant qui fait de suite comprendre de quel ambiance il s'agit.

Un début totalement inatTendu : le principal point fort de ce film, c'est d'ailleurs que tout les événements soient imprévisibles, on sait pertinemment que cela va tourner au drame, mais croyez moi vous serez surpris de certains partis pris de l'intrigue, notamment la fin qui me laisse (sans mauvais jeu de mot) absolument pas sur ma faim.

TalkToMe_Select_2

TalkToMe_Select_1New

Et une chose qui aide ça, c'est le fait que le réalisateur ne fase aucun cadeau a ses personnages
Je pense  surtout à l'héroïne qui va toujours être dans une position inférieure et jamais prise au sérieux par les autres, se retrouvant ainsi forcément isolée, ce qui peut appitoyer le spectateur. 
Au tout début du film on peut croire qu'on aura à faire a un groupe de personnages manichéens mais c'est loin d'être le cas, on se rendra compte plus tard que même les moins sympathiques possèdent un bon fond, contrairement à bon nombre de film d'horreurs où les personages sont un ramassis de clichés et ne laissent pas place à la nuance.
Autre exemple  : la première personne à "prendre cher"  niveau violence et cruauté dans le film n'est pas celui auquel on s'attend (vous verrez par vous même la cruauté de la chose) et quand comme moi on a tendance à raisonner comme les codes traditionnels du film d'horreur l'imposent, on ne peut qu'être agréablement surpris
Le film met en lien de façon subtile et maligne des sujets important comme le deuil, l'anxiété sociale, et aussi le fait de vouloir s'intégrer en faisant tout et n'importe quoi pour plaire aux autres en suivant la masse même si il s'agit de choses débiles.
La Main : bande-annonce du nouveau film d'horreur A24 | Premiere.fr
Le fait que le personnage principal doit faire face à un deuil qui l'impacte est un resort classique de ce genre de film, une technique un peu lourde pour faire en sorte qu'on s'attache à lui facilement, encore plus quand il lui arrivera des malheurs, mais dans La main,  c'est utilisé de manière plutôt intelligente.
La tension monte progressivement, l'atmosphère devient de plus en plus pesante, on sait qu'il va se passer un truc mais c'est tellement bien amené qu'on oublie ça, et la tournure que prend le film est plutôt surprenante. 
Bref c'est sans doute assez bête et simple comme film pour certains, mais sur moi ça fonctionne parfaitement, surtout que je trouve que le niveau de gore choisi est parfait, c'est ni pas assez ni trop, et l'ambiance est vraiment chouette et pessante, c'est une sorte de mix entre hérédité, Host et un film de série B et pour les gens clients de ce genre de choses, c'est un vrai régal. 

La main

SORTIE EN DVD & BRD 

LE 23 NOVEMBRE

 BONUS :

- Les coulisses

- Les scène coupées

Un film de Danny et Michael Philippou

Avec Sophie Wilde (Everything Now), Zoe Terakes, 

Miranda Otto (Le Seigneur des Anneaux)