fd-Dispo3D-AudreyRose

Rares sont les longs-métrages, du moins en Occident, à aborder sérieusement le thème de la réincarnation. En 1977, Robert Wise, réalisateur du Jour où la Terre s’arrêta, de West Side Story et de La Maison du diable s’y risqua avec  le méconnu et oublié "Audrey Rose", renonçant pour mieux servir son sujet à tirer sur les grosses ficelles du thriller horrifique…

AUDREY ROSE 2

Basée sur le roman à succès de Frank De Felitta, et s'inscrivant dans le sillage de Rosemary’s Baby, L’Exorciste et La Malédiction, Audrey Rose semble promis à un joli succès, ce qui n'a pas été du tout le cas puisqu'il est surtout dans l'indifférence générale notamment en France où seulement 136000 spectateurs se déplacent.

Contrairement à ce qu'on a dit à l'époque de sa sortie,  Audrey Rose ne doit pourtant pas grand chose à l’Exorciste,  et  passé le pitch de départ assez semblable, son récit s’éloigne fortement de son supposé modèle, le film de Robert Wise étant plus profond et moins prévisible que le classique film de possession qu'il donnait l'impression d'être de prime abord.

Le casting est très solide. Mention spéciale à Anthony Hopkins, quelques années avant le Silence des agneaux et  dont la prestation  toute en nuance donne  une belle l’épaisseur à Hoover, antagoniste évident de l'histoire.

Les modes passent et trépassent, mais Audrey Rose demeure, vecteur d’une tentative à contre-courant des grandes tendances du moment.

Audrey Rose est disponible en Combo Blu-ray / DVD dans une très belle édition restaurée chez Rimini Editions au prix de 24.99€. Disponible depuis  le 21 novembre 2023

En plus du film, on y trouve : « Le cinéma d’horreur selon Robert Wise » par l’historien du cinéma Stéphane Du Mesnildot et un livret de 24 pages écrit par Marc Toullec : « Audrey Rose, une âme pour « deux ».