mercredi 13 novembre

Festival Chéries Chéris 2019(3) : Madame de Stéphane Riethauser : un modèle de genre!

On continue notre sélection de films présenté lors du estival de cinéma LGBT qui aura lieu dans quelques jours, soit du 16 au 26 novembre à Paris. Présenté  en compétition dans la section documentaire, "Madame", du cinéaste suisse  Stéphane Riethauser aura particulièrement retenu notre attention :  C'est l'histoire d'une libération, celle de deux esprits et de deux corps, esquissée à travers le dialogue qu'engage Stéphane Riethauser avec sa grand-mère, Caroline. Deux êtres unis moins par les liens du... [Lire la suite]
Posté par Tigger Fun à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 12 novembre

Chéries/ Chéris 2019 (2) : "Mamma + Mamma" de Karole Di Tommaso : le désir de maternité plus fort que tout?

 On en parlé hier matin: le Festival de cinéma LGBT  nouvelle édition aura lieu dans quelques jours, soit du 16 au 26 novembre à Paris. Au programme des documentaires et des belles fictions venues des quatre coins du monde, comme ce joli film italien, Mamma+ Mamma qu'on vous présente de suite     Karole et Ali sont deux filles enjouées et souriantes qui vivent ensemble et s’aiment dans une Italie plongée en pleine torpeur estivale.  Rien ne semble pouvoir entraver  leur... [Lire la suite]
lundi 11 novembre

Festival Chéries/ Chéri : 5B de Paul Haggis et Dan Krauss : Chérir à défaut de guérir

Le Festival de cinéma LGBT Chéries-Chéris propose depuis 1994 un grand choix de films, de documentaires et de courts-métrages abordant les homosexualités et les transidentités. La nouvelle édition  aura lieu dans quelques jours, soit du 16 au 26 novembre à Paris. Nous avons eu la chance de visionner en avant-première plusieurs films proposés lors des différentes compétitions, et c'est peu de dire  que la la sélection  notamment de de documentaires du festival   nous a... [Lire la suite]
Posté par Tigger Fun à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 19 octobre

Festival Lumière 2019/ Marina Vlady , la reine slave et son tragique amour russe

   Inoubliable princesse de Clèves de Jean Delannoy, la comédienne franco russe Marina Vlady a prêté son charme slave à de nombreuses héroïnes, au caractère souvent ambigu, depuis près de 50 ans. Sa venue dans le cadre du Festival Lumière  aura été l'ocasion de lui rendre un très bel hommage, à 80 ans passés. Elle a pu sélectionner elle même  les films qu'elle a tourné, et c'était une des conditions de sa venue, pas forcément choisir ses films les plus connus mais ceux dont elle est le plus attachée pour des... [Lire la suite]
Posté par chocoladdict69 à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 18 octobre

Festival Lumière 2019/ La fête à Chabat Asterix Mission Cléopâtre,

  Avec sa pléiade de répliques cultissimes, ses costumes et décors époustouflants, un rythme éffréné et une BO tonitruante, Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre a déchaîné  la Halle Tony Garnier hier soir dans le cadre du festival Lumière. Il faut dire que le film, qui célébrait son 17e anniversaire ( et pourquoi pas 17?)  a été projeté en présence de son metteur en scène Alain Chabat et de deux  comédiens,  et pas des moindres, Monica Belluci et Gérard Darmon... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 10:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 18 octobre

Festival Lumière 2019/ Master class Ken Loach du jeudi 17 octobre 2019

Ken Loach donnait une masterclass hier, le  jeudi 17 octobre 2019 au Théâtre de la comédie de l'Odéon dans le cadre du Festival Lumière. Avant qu'il ne rentre sur scène, un condensé de sa carrière est projeté sur écran. Si le cinéma de Ken Loach a toujours eu l'étiquette engagé, le montage très bien fait montre aussi la place de l'amour, du football, de l'humour, des moments de joie de la vie quotidienne dans le cinéma du réalisateur. Interrogé à ce sujet par Thierry Frémeaux, Ken Loach lui répond que... [Lire la suite]
Posté par chocoladdict69 à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 17 octobre

Festival Lumière : No de Pablo Larraín , Chili, États-Unis , 2012

No, de Pablo Larrain,  est le dernier volet d'une trilogie. Après Tony Manero en 2008 et Santiago 73, post mortem en 2010, Pablo Larraín clôt sa trilogie sur la dictature de Pinochet avec un dernier opus consacré au référendum qui a entraîné la chute du régime en 1988.  No a le  grand mérite de  poser la question de la place croissante de la communication' dans la vie publique en général et dans la politique en particulier ... Le film se déroule en 1988, et si en France à cette... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 16:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 17 octobre

Festival Lumière/ Marco Bellechio/ Master class du 16 octobre 2019

  À l’occasion de la sortie en France du sublime "Le Traitre", qui était en compétition à Cannes (quel dommage que le film n'ait rien reçu en palmarès, tant il nous a ébloui, on reviendra dessus prochainement), le cinéaste italien Marco Bellocchio a donné,  hier à la Comédie Odéon ,une longue Master class  à laquelle on a eu la chance d'assister . Marco BELLOCCHIO  a ainsi dialogué pendant une heure avec l'impeccable Didier Allouch  sur son parcours, sur sa manière de concevoir le cinéma, sur le concept... [Lire la suite]
mardi 15 octobre

Festival Lumière : L’Homme qui voulut être roi : quand Huston magnifie Kipling

   L’Homme qui voulut être roi     Fin du XIXème siècle. Deux soldats de l'armée anglaise des Indes, Daniel Dravot et Peachy Carnehan, décident qu'ils ont assez travaillé pour la reine, et qu'il est temps de se mettre à leur compte. Ils ambitionnent ni plus ni moins de fonder leur propre royaume..... Il y a 45 ans, le formidable film de John Huston "L'homme qui voulait être roi", inspiré du roman éponyme de Kipling, nous plonge en plein cœur de l’Himalaya, au nord-ouest du Pakistan, à la... [Lire la suite]
dimanche 13 octobre

Festival Lumière 2019/ Cérémonie d'Ouverture : Nicolas Bedos nous fait revivre la belle époque ...

    L'équipe du film La belle époque à l'entrée de la cérémonie d'ouverture (Copyright Festival Lumière) Une fois n'est pas coutume, c'est un film contemporain qui a fait hier soir l'ouverture du festival Lumière 2019, après The Artist en 2011 ( qui sonnait d'ailleurs moins film contemporain que celui du cru 2019 ).   À l'occasion de l'hommage que doit rendre dans les jours qui viennent  le festival à Daniel Auteuil, l'acteur a  en effet présenté l'avant-première de son film La Belle... [Lire la suite]