jeudi 02 juillet

Mon Ninja et moi: un Toy Story danois malin et divertissant

  ON sait que les films des pays scandinaves, quand ils rencontrent le succès, ont souvent le droit à des remakes américains. Ici, avec Mon Ninja et moi ( Ternet Ninja dans le titre original et avec lequel il avait concourru l'an passé en compétition au Festival d'Annecy) , c’est plutôt l’inverse. En effet, l’intrigue semble reposer sur le postulat de Toy Story, à savoir un jouet qui vient à la vie et qui va établir une relation unique avec son propriétaire qui va conduire à un apprentissage de deux... [Lire la suite]
Posté par Thomas Chapelle à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 30 juin

Critique Cinéma : La Belle envolée de Eva Riley - au cinéma le 8 juillet -

   Leigh  est  une jeune gymnaste  de 14 ans qui vit seul avec son père depuis la disparition de sa mère et qui a sa pratique sportive réglée comme du papier à musique comme seul équilibre à sa vie. Elle vit beaucoup d’événements perturbants avec la mort de sa mère, le peu d’intérêt que lui porte son père, et sa solitude qu'elle porte comme un lourd fardeau en elle.  Un beau jour, Joe, un demi-frère dont elle ignorait l'existence, surgit dans sa vie.  Joe apporte le chaos avec lui,... [Lire la suite]
Posté par chocoladdict69 à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 29 juin

Sorties cinéma été 2020 : Madame : un modèle du genre!

  C'est l'histoire d'une libération, celle de deux esprits et de deux corps, esquissée à travers le dialogue qu'engage Stéphane Riethauser avec sa grand-mère, Caroline. Deux êtres unis moins par les liens du sang que par leur singularité. Deux êtres qui se sont reconnus, preuve que l'on peut aussi choisir sa famille. Stéphane est issu d'une famille genevoise que sa grand-mère, habile femme d'affaire, a contribué, par son succès insolent, à installer durablement dans la bourgeoisie aisée. Garçon chéri à qui rien ne manque,... [Lire la suite]
lundi 29 juin

Jumbo : une histoire d'amour singulière mais peu...attractive

      Tous les films qui sortent le 1er juilllet ne soulèvent pas chez nous le même enthousiasme  :alors que "Les Parfums" et "Brooklyn Secret", présentés  entre hier et ce matin ,  nous auront vraiment emballés, il n'en est pas de même pour "Jumbo",  autre grosse sortie de cette seconde semaine de réouverture des salles, un film vu en ouverture du dernier Champs Elysées Festival . Un  long métrage qu'on attendait avec impatience car précédé pourtant d'une excellente... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 29 juin

Brooklyn Secret d'Isabel Sandoval : Amours clandestines

Brooklyn, quartier de New-York, infuse dans le cinéma américain indépendant avec une originalité toujours renouvelée, qu'il soit le théâtre de drames familiaux, ambiance mafieuse chez James Gray, de petites comédies dramatiques branchées ou d'études de mœurs sur la gentrification à l’œuvre dans le quartier (Brooklyn Village d'Ira Sachs, dernièrement) et de bien d'autres histoires. Il s'en déroule à chaque coin de rue, sur le plus petit bout de trottoir de ce quartier parmi les plus cosmopolites du monde. Il suffit de tendre... [Lire la suite]
dimanche 28 juin

Les Parfums: une excellente comédie française qui ne manque pas de nez!

    Sept ans après le modeste et très sympathique L’Air de rien, qui avait fait découvrir au grand public le génial Grégory Montel et offert un joli rôle au regretté Michel Delpech, le réalisateur Grégory Magne revient avec un second long métrage, "Les Parfums", qui marche sur les mêmes traces  que son premier, à savoir un film a priori simple et humble mais qui cache quand on gratte un peu, des trésors de délicatesse et de sincérité.  Sur un cadenas très classique -deux personnages et ... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 17:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 25 juin

Critique Cinéma : LA FORÊT DE MON PÈRE: un film autobiographique, sincère et humain

 "J’ai grandi dans ce qu’on appelle la folie, ce mal étrange dont a toujours souffert mon père. La folie, c’était ma normalité. L’histoire de ce film vient de la prise de conscience de cette frontière entre la normalité et la folie, que j’ai peu à peu appréhendée en grandissant. Ce moment où, gamine, je me suis aperçue que les choses n’étaient pas si normales que ça. Il y a donc au départ mon vécu personnel."   Vero Cratzborn ne s'en cache pas: pour son premier long métrage, cette jeune cinéaste belge, issue de la... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 15:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 25 juin

Critique Cinéma: Park : Grèce, année Zéro ...

 Après deux courts-métrages remarqués, la cinéaste grecque Sofia Exarchou  a réalisé un premier film tourné en 2016, mais qui ne sort en salles que cet été, une âpre et cruelle une immersion dans la vie d’une jeunesse grecque désœuvrée. On a aimé ce  portrait d’une jeunesse athénienne désœuvrée pour qui tout est possible, du moment que cela vient la détourner de son ennui.   Notre avis : Combat de gosses et de chiens. Des gosses oubliés qui luttent et se battent pour s’aguerrir, pour devenir... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 10:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 22 juin

Le Capital au XXIe siècle : Thomas Piketty au cinéma :intelligent et compréhensible !

Présentation du film LE CAPITAL AU XXIE SIECLE est l’adaptation d’un des livres les plus importants de ces dernières années.En mélangeant références à la pop culture et interventions d’experts parmi les plus influents de notre époque, le film est un voyage à travers l’histoire moderne de nos sociétés. Il met en perspective la richesse et le pouvoir d’un côté, et de l’autre le progrès social et les inégalités.Une réflexion nécessaire pour comprendre le monde d’aujourd’hui.    Notre avis :  Allez, dévoilons tout... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 19:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 22 juin

Que voir au cinéma ce 22 juin :notre sélection des films à l'affiche

  Ca y est! Les salles de cinéma réouvriront enfin ce lundi 22 juin. Et après ces 3 mois de fermeture forcée, les salles vont rouvrir avec une offre exceptionnelle de nouveautés et de reprises. Au total, plus de trente longs-métrages sont dans les starting-blocks. il faut dire pour tous les cinéphiles, la salle doit rester le premier lieu de découverte d’un film. Car on le dit haut et fort : aller au cinéma est une expérience sociale dont on raffole, et ces derniers mois nous  ont rappelé  que découvrir des... [Lire la suite]