lundi 13 septembre

"Les Amours d’Anaïs", un bel écrin pour la reine Anaïs D...

   Zoom sur le premier long-métrage de Charline Bourgeois-Tacquet, Les amours d'Anaïs, qui suit les aléas et autres tribulations amoureuses d'une jeune femme qui se cherche quelque peu.  Charline Bourgeois-Tacquet retrouve sa comédienne fétiche Anaïs Demoustier quelques années après l’avoir dirigée dans son précédent court-métrage "Pauline Asservie" avec le même personnage qui est ici bien plus approfondi. "Je ne veux pas rencontrer des gens intéressants, je veux être quelqu’un d’intéressant... [Lire la suite]

vendredi 10 septembre

Les méchants : une comédie méchamment.. pas drôle !!

    Journaliste, Présentateur, Intervieweur, producteur... Mouloud Achour ne se refuse rien.  Après avoir conquis le petit écran, l'animateur phare de Canal + s'essaye au cinéma avec son premier long-métrage : Les méchants, au cinéma  depuis le 8 septembre dernier.  Pour ce premier long , coréalisé avec  le scénariste Dominique Baumard,  Mouloud Achour a choisi le registre de la comédie satirique qui tape à fond sur les médias un sujet qu'il maitrise... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 08 septembre

De nos frères blessés : un vrai bon film sur une peu glorieuse page d'histoire de France

Adapté du roman homonyme de Joseph Andras, De nos frères blessés, second long métrage de Hélier Cisterne après Vandal en 2013,  fiction française sur le graffiti. sortira en salles le 13 octobre prochain. Le film revient sur le parcours de Fernand Iveton (1926-1957), militant anticolonialiste guillotiné à Alger durant la guerre. On a eu la chance de le découvrir en avant première et on vous dit de suite pourquoi ce film est formidable sur un sujet tabou et éprouvant. Entre 1954 et 1960,... [Lire la suite]
lundi 06 septembre

Délicieux : le nouveau film d'Eric Besnard est vraiment un délice à savourer

   Délicieux, c'est le nom de petits mets fait de pomme de terre et de truffe que l'excellent cuisinier Manceron propose à un grand noble et à sa tablée constituée de nobles puants et méprisants, à cette fin du 18e siècle, juste  juste avant  que vont exploser les oripaux de la monarchie française. A la veille de la révolution, Manceron, fraîchement congédié par le duc en question (joué par le toujours formidable Benjamin Laverhne  avec qui on a eu la chance de discuter longuement samedi soir)... [Lire la suite]
dimanche 05 septembre

Critique cinéma : Le genou d’Ahed : Nadav Lapid ose un cinéma de combat contre toutes les dictatures

   Israël est-il un “ état nationaliste et raciste ? C’est la question essentielle que se pose Y, un réalisateur dont on va suivre les aventures dans le nouveau long métrage de Nadav Lapid (Sinonymes, l'Institutrice). Alors qu’il est en préproduction de son prochain film qui raconte l’histoire d’Ahed Tamimi, la jeune palestinienne qui avait giflé un soldat israélien, Y est invité par le Ministère de la Culture à une projection et une conférence dans la vallée de l’Arava. Arrivé dans cette région aride et peu... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 01 septembre

Une histoire d'amour et de désir : la très belle éducation sentimentale de Leyla Bouzid

Le film Une histoire d'amour et de désir de  Leyla Bouzid, découvert à la Semaine de la Critique du Festival de Cannes, a reçu  dimanche soir le Valois de diamant ainsi que le prix du meilleur acteur pour Sami Outalbali (formidable acteur vu dans les séries Les Grands ou  Sex Education) Dès l'annonce du palmarès on était ravi tant ces récompenses nous ont semblé  totalement méritées pour un film formidable et parfaitement maitrisé. Ces distinctions méritées célèbrent une œuvre délicate et... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 01 septembre

Critique cinéma :One more Jump : les émouvants Yamakazi de Gaza

 Zoom sur One more Jump,  en salles dans tout juste une semaine . Dans ce documentaire sur le Gaza Parkour, Emanuele Gerosa dépeint avec énormémement de  sensibilité la condition douloureuse et frustrante de jeunes athlètes Palestiniens vivant à Gaza:  Jehad et Abdallah deux amis d’enfance, deux champions de Parkour. Courir, bondir, voltiger dans les ruines de Gaza. Courir, bondir pour être libre dans un paysage désolé. Deux amis séparés devenus adultes. Jehad en veut à Abdallah de l’avoir abandonné... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 06:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 30 août

Critique cinéma : "Un triomphe" en mérite un vrai dans les salles de cinéma

Des détenus lyonnais connaissent un succès étonnant en jouant En attendant Godot mis en scène par un acteur au chômage, c'est le point de départ de UN TRIOMPHE, second long métrage d'Emmanuel Courcol qui sort enfin en salles après nous avoir emballé l'an passé au Festival Lumière, prélude à une sortie en décembre 2020 qui a évidemment été ajournée, second confinement des cinémas oblige. Remplacant au pied levé un acteur afin pour monter un petit spectacle autour des fables de la Fontaine en prison., un comédien au chômage... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 26 août

9 JOURS A RAQQA : le portrait d’une jeune femme extraordinaire

 9 jours à Raqqa est le nouveau film documentaire de Xavier de Lauzanne (Les Pépites)  qui sort au cinéma le 8 septembre . Le portrait formidable d'une femme qui l'est encore plus  :  Libération de Raqqa le 20 octobre 2017. Raqqa, la capitale syrienne de  DAECH est maintenant une ruine piégée de près de 800 mines dans le centre ville. Un chantier énorme, une ville détruite à 80 %  à reconstruire, reconstruire pour oublier et pour enfin  revivre après Daech. Partir pour Raqqa,... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 25 août

Critique cinéma : Louloute, chronique poétique et tendre d'une enfance à la campagne

   Louise, la quarantaine, professeure d’histoire-géo un peu paumée et blasée , croise par hasard un collègue prof d’anglais qui s’avère avoir été son petit amoureux d’antan à l’école primaire. Elle se remémore alors son enfance : et les souvenirs de Louise-Louloute (10 ans en 1988) de remonter par flash à la surface et dans l'esprit du spectateur. Les souvenirs  arrivent par vague, ceux d’une vie simple, saine et bucolique dans une ferme de Normandie, au milieu d’une fratrie joyeuse, entourée de parents ... [Lire la suite]
Posté par Michelio à 10:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,