mardi 26 avril

L'étrangère, film de Feo Aladag

  Il y a des films charmants que l’on voit sans déplaisir, mais qu’on oublie aussitôt sortis de la salle de ciné, et puis il y a  ceux qui nous dérangent, nous interpellent, et nous restent en mémoire  des semaines après sa vision. L’étrangère, premier film d’une actrice allemande, Féo Aladag, sorti mercredi dans les salles françaises après avoir été couronné de récompenses dans divers festivals du monde entier, fait incontestablement partie de la seconde catégorie. L’étrangère du film, c’est Umay, une jeune turque qui ne sent... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 25 avril

De l'autre coté de Fatih Akin

Nejat Aksu est un professeur universitaire de littérature allemande à Hambourg. À Brême, son père, Ali, veuf depuis pratiquement la naissance de son fils, propose un jour à Yeter, une prostituée d'origine kurde dont il est le client, de la rémunérer pour vivre avec lui et combler sa solitude affective. Il la présente à son fils lors d'un repas. À la suite d'une ivresse, Ali gifle sa nouvelle compagne qui décède accidentellement dans sa chute. Nejat, qui dès lors rejette son père condamné à la prison, décide de retrouver la fille de... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 10:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 25 avril

Les yeux de sa mère, film de Thierry Klifa

Un écrivain en mal d'inspiration infiltre la vie d'une journaliste star de la télé et de sa fille danseuse étoile pour écrire à leur insu une biographie non autorisée. Pendant ce temps, en Bretagne, un garçon de 20 ans, qui habite avec ses parents, ne sait pas encore les conséquences que toute cette histoire va avoir sur son existence. Au vu des deux premiers film de Thierry Klifa que je connaissais avant d'être réalisateur pour ses critiques-plutôt consensuelles- dans studio, Les yeux de sa mère représente un vrai saut qualitatif... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 24 avril

TOYS STORY 3

Vous voulez une petite confidence d’un papa dingue de ciné ? : l’un des trucs les plus sympas liés à la paternité est  quand même de guetter tous les films d’animation qui sortent en salle et  d’aller  se porter volontaire pour  y accompagner sa progéniture.  Cela dit, la  précédente sortie ciné avec le chérubin avait été ultra décevante : voilà deux mois environ,  mon fiston m’avait trainé  devant  Les nouvelles  aventures de Don Quichote,  réalisé par un... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 24 avril

Rio: embarquement immédiat sans hésitation

Le week end dernier, je suis allé voir avec mon fils de 4 ans la dernière création des auteurs de l'âge de Glace, Rio. Et figurez vous que Rio est le tout premier film que j'ai vu  de ma vie en 3D au cinéma ( en oui, Avatar c'est pas trop mon truc). Donc, une fois qu'on s'est familarisés avec ces lunettes et qu'on a essuyé la glace mis  malenconteusement sur les montures  (celles du fiston évidemment, qu'avez vous imaginé? on se plonge avec délice dans les aventures de Blu, ce perroquet bleu d’une espèce très rare... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 06:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 23 avril

L' ASSAUT, film de J LECLERCQ

  Résumé de l’histoire : En décembre 1994, quatre terroristes du Groupe islamique armé (GIA) prennent en otage le vol 8969 Air France à l’aéroport d’Alger - Houari Boumediene avec 227 personnes présentes à bord. Les terroristes revendiquent la libération de leurs camarades d’armes et exigent le décollage immédiat de l’avion. Mais ce n’est finalement qu’après de longues négociations diplomatiques tendues entre les gouvernements français et algériens et l’exécution de 3 passagers que l’avion quitte Alger et atterrit à... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 22 avril

Soyez sympas rembobinés : Gondry invente le concept de film suédés

Dans une petite bourgade du New Jersey, Mike est l'employé de Be Kind Rewind, le vidéo-club de monsieur Fletcher, son père adoptif. Alors que monsieur Fletcher est parti quelques jours étudier les méthodes de la concurrence, la totalité des cassettes VHS de la boutique est effacée par Jerry, un ami de Mike, qui a été magnétisé en tentant de saboter une centrale électrique. Pour sauver le vidéo-club de la faillite et satisfaire la demande des plus fidèles clients, les deux hommes décident de réaliser eux-mêmes les remakes des films... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 21 avril

La belle personne, de Christophe Honoré, ou la princesse de Clèves revue et visitée

Junie, qui change de lycée après la mort de sa mère. Elle rejoint alors le foyer de sa tante, son oncle et son cousin Matthias. ce dernier devient alors l'ambassadeur de Junie auprès de son groupe d'amis. Junie est draguée par les camarades de Matthias. C'est avec Otto, le plus discret d'entre eux, qu'elle va avoir une relation amoureuse La belle personne est   le type même de  film qui divise totalement : soit on aime, soit on déteste  si on lit les critiques presse/spectacteur.. Eh bien, en ce qui me concerne,... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 10:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 21 avril

GRAND TORINO , un Clint eastwood pas au mieux de sa forme

  Grand fan de la plupart des films mis en scène d'Eastwood ( sur la route de Madison, Mystic river), force est de constater que celui ci fait partie de ses oeuvres mineures, et je ne comprends pas tout à fait l'unanimité des critiques pour ce film réalisé en 3 semaines ( ce qu'on voit un peu hélas).  J'ai quand même eu du mal à trouver très crédible ce personnage de vétéran de la guerre de Corée  réac et xénophobe, dont la mule est trop chargée.  Et sa rédemption grâce à sa rencontre avec un couple de jeune... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 20 avril

Two lovers

Ce film avait au départ tous les atouts pour me plaire : mon genre de prédilection( le mélodrame), le réalisateur dont j'avais adoré les 3  premiers films, et l'accueil critique très favorable ... forcément dans ces cas là, le film est rarement à la hauteur de mes espérances... Rien de tel avec "Two Lovers", tant James Gray réussit un coup de maître en signant ce qui sera certainement un classique du genre. De la mise en scène, superbement crépusculaire, à la photographie en passant par l'interprétation-fièvreuse et intense- et... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,