mercredi 26 octobre

Dur,dur, la sélection des sorties ciné du jour !!!

Je vous l'avais dit la semaine passée: cette 1ère semaine  de vacances de la Toussaint est particulièrement fertile en sorties cinéma qui font envie. Il y a en vraiment pour tous les genres, et  pourstous les gouts, du gros film d'aventures américains à la saga historique, en passant par la fresque française se passant sur plusieurs époques et plusieurs continents. Cela dit, sur les 3 films que j'ai choisis, deux sont du même genre puisqu'il s'agit de chroniques politiques, même si à mon avis, leurs traitements... [Lire la suite]

mardi 25 octobre

Un heureux évenement: le bébé, ce" tue l'amour"?

En sortant de la projection du film Un Heureux évenement que j'ai vu au cinéma, quelques semaines aprés sa sortie, grâce aux invitations gagnées sur le site de Virginie B , je me suis félicité de ne pas avoir vu ce film quelques années plus tôt, lorsque ma compagne était enceinte de mon premier enfant. En effet, on ne peut pas dire que le message du film soit trés optimiste. Pour Eliette Abecassis, qui a écrit le roman éponyme et pour Rémi Bezancon, qui en a réalisé l'adaptation, le terme "heureux évenement" est bien sûr à prendre... [Lire la suite]
dimanche 23 octobre

Le concours du dimanche: invitations cinéma: Le Skylag et Gruffalo

Bon, je laisse tomber mes invitations pour le film Un été Brulant, qui, visiblement n'interesse personne. Et maintenant, de toute façon, je pense qu'il n'est pratiquement plus du tout à l'affiche, ou peut -être dans une seule salle à Paris. Il faut dire aussi que ce film a fait trés peu d'entrées, ettrés peu vendeur et surtout, que je n'ai rien fait pour redorer son balson. En revanche, je m'obstine à vous proposer des invitations cinéma, et vous propose  deux invitations pour deux  films plus  léger et... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 07:25 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 22 octobre

Le coup de griffe de samedi: Invictus de Clint Eastwood

C'est marrant, mais dèpuis Grand Torino sorti en 2008 et qui m'avait pas mal déçu malgré les trés bonnes critiques qui l'accompagnaient, je ne suis plus allé au ciné voir la livraison annuelle du dernier Clint Eastwood ( un par an, comme Monsieur Woody), alors même qu'auparavant, je m'en manquais pas un seul. Que ce soit Au Delà sorti cette année ou L'échange (avec Angélina Jolie, actrice qui me laisse au mieux indifférent) ni ce Invictus que j'ai donc rattrapé en DVD cette semaine, ils étaient tous passés à la trappe. Il faut dire... [Lire la suite]
vendredi 21 octobre

Un monstre à Paris : l'animation française à son top

Les derniers films d'animation que j'étais allé voir au cinéma avec mon fiston de 5 ans n'étaient pas vraiment des merveilles du genre : de Hop aux Stroupmphs en passant par la Boite à Malice (celui là, je ne vous en avais même pas parlé, tant ces pourtant 38 minutes m'avaient semblé être une purge totale). Heureusement, le dernier en date, Un monstre à paris, (dont je vous ai parlé la semaine passée dans les 3 films à voir du 12 octobre), m'a réconcilié, si besoin était, avec le cinéma d'animation. L'auteur du film, un certain Eric... [Lire la suite]
mercredi 19 octobre

Polisse, un cran au dessus de la mélée

Depuis que j'ai commencé cette chronique des "3 films à voir cette semaine", c'est bien la première fois où, après avoir   regardé cette liste de sorties  cinéma en salles pour ce mercredi 19 octobre, en long en large et en travers,  je ne vois qu'une seule fiction qui me tente réellement, et c'est bien sûr le dernier film de Maïwen, Polisse. Même si j'avais encore la carte illimitée, je ne pense pas que j'irais voir autre chose que ce film, qui risque de faire pas mal de l'ombre à tous les autres films, tant on... [Lire la suite]

mardi 18 octobre

Potiche: François Ozon ose... et réussit souvent!!!

Le film Potiche, sorti en fin d'année dernière au cinéma, constitue le plus grand succès public de François Ozon ( 2 Millions 300 000 entrées), quasiment à égalité avec son 8 femmes qui réunissait 8 grandes stars du cinéma. Bien qu'appréciant une bonne partie des films de ce metteur en scène ( notamment Sous le Sable ou le temps qui reste avec Melvil Poupaud), et malgré le concert de louanges que le film avait entrainé,  je n'avais pas eu envie d'aller le voir au cinéma. A cela, plusieurs raisons : - les affiches du film que... [Lire la suite]
vendredi 14 octobre

Un été (pas si) brulant...

Souvenez vous, ( tiens je me mets à faire du Drucker, maintenant): il ya deux semaines, j'inaugurais ma chronique les 3 films à voir cette semaine, en mettant en 3e choix le film Un été Brulant, même si je posais quelques réserves au film. Pour moi, le cinéma de Philippe Garrel est symptomatique d'un certain cinéma d'auteur français qui me laisse totalement de marbre, (alors que j'en apprécie un autre versant), et ce pour plusieurs motifs :  trop épuré, trop aride, trop plat, trop désincarné, et joué par des acteurs trop... [Lire la suite]
Posté par Bazaart à 09:07 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 12 octobre

Charlotte Rampling, une icone du cinéma européen

Le festival Lumière auquel j'ai eu la chance d'assister la semaine dernière  ne faisait pas que diffuser des films du patrimoine, il proposait aussi quelques rares avant premières dont le point commun était de célébrer le cinéma sous toutes ses formes. c'est ainsi que j'ai pu voir le film The Look, documentaire réalisé cette année par une certaine Angelina Maccarone (allemande comme son nom ne l'indique pas), et qui prend comme sujet principal une actrice magnifique et surtout qui incarne totalement l'adjectif "mystéireux", j'ai... [Lire la suite]
mercredi 12 octobre

Les films du 12 octobre : mon top 3

Allez, en ce 12 octobre au matin, je vous dévoile le 3ème volet des films à voir cette semaine. Je fais certes quelque peu dans la facilité en continuant une formule qui marche,  mais ce n'est pas de ma faute si cette rentrée est fertile en sorties cinéma en tous genres qui font diablement envie. Alors, pour ce mercredi 12 ocobre, j' ai choisi deux films assez évidents, vu les échos qu'ils soulèvent derrière eux depuis plusieurs semaines, et un, aux retombées médiatiques bien moindres, mais, du coup, certainement le plus... [Lire la suite]